Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Grossesse et anticorps antiphospholipides - 05/11/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.08.001 
Véronique Le Guern 1, , François Goffinet 2
1 Service de médecine interne, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, F-75014 Paris, France 
2 Service de gynécologie obstétrique, Maternité Port-Royal, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, F-75014 Paris, France 

Véronique Le Guern, Service de médecine interne, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, 27 rue du faubourg Saint-Jacques, F-75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Antiphospholipid syndrome is one of the few treatable causes of pregnancy loss, and successful pregnancy rates of 70% or more can be achieved with appropriate treatment.

Pregnancy in these women is associated with increased rates of preeclampsia, placental insufficiency, and preterm delivery.

Several studies indicate that heparin, usually combined with low-dose aspirin, is beneficial in this indication.

Recent works underlines the role of complement activation in a murine model of antiphospholipid pregnancy loss, which should be confirmed in Human.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est l’une des rares causes de pertes fœtales accessible à un traitement. En effet, le taux de grossesses menées avec succès sous traitement est estimé à plus de 70 % des cas.

Les principales complications de la grossesse au cours du SAPL sont, en plus des pertes fœtales, une augmentation du risque de prééclampsie, de prématurité, le plus souvent liée à une insuffisance placentaire.

De nombreuses études thérapeutiques ont montré l’intérêt d’un traitement associant de faibles doses d’aspirine (75 à 100mg/jour) et une héparine standard ou de bas poids moléculaire.

Des travaux récents, menés chez la souris, évoquent le rôle clé de l’activation du complément dans la survenue d’accidents obstétricaux au cours du SAPL, qui restent à confirmer chez l’homme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 11

P. 1666-1675 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grossesse et vascularites
  • Christian Pagnoux
| Article suivant Article suivant
  • Syndromes auto-inflammatoires et grossesse
  • Katia Stankovic, Véronique Hentgen, Gilles Grateau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.