Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anesthésie péribulbaire : efficacité d’une seule injection et d’un volume d’anesthésiques locaux limité - 20/11/08

Doi : JFO-10-2008-31-8-0181-5512-101019-200805537 

H. Clausel [1],

L. Touffet [1],

M. Havaux [1],

M. Lamard [2],

J. Savean [2],

B. Cochener [3],

C. Arvieux [1],

G. Gueret [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Anesthésie péribulbaire : efficacité d’une seule injection et d’un volume d’anesthésiques locaux limité

Introduction : La chirurgie de la cataracte peut se réaliser sous anesthésie péribulbaire. La technique classique comprend deux injections d’anesthésiques locaux. Le but de notre étude est d’évaluer l’anesthésie péribulbaire avec une seule injection et un volume limité d’anesthésiques locaux.

Matériel et méthode : Après accord du comité d’éthique local et consentement oral, des patients devant bénéficier d’une chirurgie de la cataracte sous anesthésie péribulbaire ont été prospectivement inclus. La ponction temporale inférieure a été réalisée avec une aiguille à anesthésie péribulbaire sous sédation par propofol. Le mélange d’anesthésiques locaux a été administré sous contrôle tactile de la pression sus-orbitaire. La ponction était suivie d’une compression du globe oculaire de 10 minutes. L’akinésie, l’analgésie, les complications et les conditions opératoires ont été notées.

Résultats : Cent un patients consécutifs ont été inclus. 1,2 mg/kg de propofol ont été administrés. Le volume d’anesthésiques locaux administrés était de 5,0 ± 0,9 ml. Une akinésie complète a été obtenue à 10 minutes chez 90 % des patients et un chémosis chez 6,7 %. Aucune complication liée à la ponction n’est survenue. En fin d’intervention, la douleur notée par les patients était de 0,4 ± 2,1 sur 100 (0 à 10). Les conditions opératoires notées par le chirurgien étaient excellentes pour tous les patients.

Discussion : Une anesthésie péribulbaire réalisée avec une seule injection et un volume d’anesthésiques locaux limité permet la réalisation de la chirurgie de la cataracte dans de bonnes conditions pour le chirurgien avec une très bonne analgésie pour le patient.

Abstract

Peribulbar anesthesia: efficacy of a single injection with a limited local anesthetic volume

Introduction: Cataract surgery can be performed with peribulbar anesthesia. The classical technique consists of two injections of local anesthetics. The purpose of our study was to assess peribulbar anesthesia with a single injection and a limited volume of local anesthetics.

Material and method: After local ethics committee agreement and oral consent, patients scheduled for cataract surgery using peribulbar anesthesia were prospectively included. The lower temporal puncture was performed with a peribulbar needle with propofol sedation. The mixture of local anesthetics was administered with tactile control of orbital pressure. The puncture was followed by a 10-min compression of the ocular globe. Akinesia, analgesia, complications, and surgical conditions were noted.

Results: A total of 101 successive patients were included. We administered 1.2 mg/kg of propofol. The volume of local anesthetics administered was 5.0 ± 0.9 ml. Ninety patients had akinesia at 10 min and 6.7% moderate chemosis. No puncture complication occurred. At the end of surgery, the pain noted by the patients was 0.4 ± 2.1 out of 100 (range, 0-10). Surgical conditions were good for all patients.

Conclusion: Peribulbar anesthesia performed with a single injection and a limited volume of local anesthetics allows cataract surgery in good conditions for the surgeon with very good analgesia for the patient.


Mots clés : Anesthésie péribulbaire , cataracte , sédation , ropivacaïne , mepivacaïne

Keywords: Peribulbar anesthesia , cataract , sedation , ropivacaine , mepivacaine


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 8

P. 781-785 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ablation active d’huile de silicone par échange fluide-air : avantages et suivi au long cours
  • G. Michel, L. Meyer, K.O. Naoun
| Article suivant Article suivant
  • Les facteurs intervenant dans la réépithélialisation cornéenne après kératoplastie transfixiante
  • M. Chéour, H. Nasri, H. Kamoun, H. Lamloum, A. Kasri, S. Hamdi, A. Kraiem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.