Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Services d’urgence : observatoires de santé publique - 02/12/08

Doi : 10.1016/j.reaurg.2008.09.002 
Y.-E. Claessens a, , G. Kierzek b, L. Josseran c, S. André a, F. Bernas b, J.-L. Pourriat a, b
a Service de médecine d’urgence, université Paris-Descartes, hôpital Cochin, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 
b Service de médecine d’urgence, université Paris-Descartes, Hôtel-Dieu, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 1, place du Parvis-Notre-Dame, 75004 Paris, France 
c Cellule de coordination des alertes, institut de veille sanitaire, 12, rue du Val-d’Osne, 94415 Saint-Maurice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’organisation française du système de santé a permis de développer des systèmes de surveillance des pathologies récurrentes, dont le modèle le plus connu est l’épidémie saisonnière de grippe. À côté des évènements dont la survenue est prévisible, d’autres situations plus exceptionnelles devraient idéalement faire l’objet d’alertes sanitaires. Les conséquences de la canicule d’août 2003 ont démontré l’importance de disposer de systèmes d’alerte précoces et fiables pour des évènements non prévisibles, mais ont également souligné leur insuffisance. Les services d’urgence semblent être adaptés au développement de tels outils de part l’interface qu’ils constituent entre l’hôpital et la population, et par le volume d’activité qu’ils génèrent, les données étant actuellement disponibles en temps réel grâce à l’informatisation. Ainsi, en Amérique du Nord, de nombreuses expériences de surveillance syndromique, basées sur l’analyse des motifs de recours aux urgences, ont permis de tester la faisabilité du concept. De tels systèmes sont actuellement disponibles en France, qui colligent en temps réel les données épidémiologiques issues des services d’urgence avec un maillage du territoire qui varie selon la région. La difficulté réside essentiellement dans le caractère aspécifique des données recueillies et le seuil qui justifie une alerte sanitaire. La vague de chaleur de 2003 nous a également appris que les indicateurs à développer pour une pathologie donnée pouvaient différer d’une région géographique à l’autre, mais qu’un système d’alerte à partir des urgences était envisageable. Les stratégies d’avenir restent toutefois à inventer à partir de l’expérience que nous apprenons d’évènements maîtrisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

French health system has developed continuous survey for epidemic diseases, like seasonal influenza. Besides recurrent disorders, unpredictable and infrequent conditions may occur that should require public health alert. Health consequences of the European 2003 health wave have demonstrated that precocious and reliable alert systems were mandatory but insufficient. Emergency department could efficiently play the role of public health observatory because of the burden of their activity and their location at the frontier between out- and in-hospital. Additionally, most emergency departments now have computerized data, giving the opportunity to collect information in real time. In North America, several experiences have tested the feasibility of syndromic survey based on patients’ symptoms at emergency visit. French public health system currently uses networks that prospectively extract data from patients visiting a panel of emergency department. Interpretation of the aspecific data remains a difficulty because of their analysis occurs a posteriori. We were also taught by the 2003 health wave that the indicators may vary depending on the target population. However, development of syndromic alerts from the emergency department is feasible but future strategies remain to be invented.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Urgences, Alerte syndromique, Alerte sanitaire, Santé publique, Canicule

Keywords : Emergency department, Syndromic alert, Health care survey, Public health, Heat wave


Plan


© 2008  Société de réanimation de langue française. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 8

P. 807-815 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Décisions de limitation ou d’arrêt des thérapeutiques actives dans les services d’urgence
  • P. Le Conte, E. Batard, V. Pinaud, Y. Evain, G. Potel
| Article suivant Article suivant
  • Unités de surveillance continue
  • J. Voultoury, M. Pinsard, R. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.