Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des pratiques du monitorage neuromusculaire au bloc opératoire par les internes d’Île-de-France - 02/12/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.09.020 
A. Solis, N. Cherradi, S. Beloucif, C. Baillard
Service d’anesthésie-réanimation, hôpital Avicenne, AP–HP, 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

La curarisation lors d’anesthésies générales est une pratique courante et il y a nécessité d’évaluer les pratiques professionnelles au regard des recommandations existantes. Nous rapportons les résultats d’une enquête menée auprès des internes de spécialité d’anesthésie-réanimation (DESAR) d’Île-de-France sur les pratiques du monitorage neuromusculaire observées dans les services d’accueil.

Méthode

Questionnaire adressé aux DESAR d’Île-de-France portant sur leur dernier stage d’anesthésie effectué sur la période 2005–2007.

Résultats

Cent vingt et un internes ont répondu sur 187 inscrits. La présence d’un moniteur de curarisation par salle d’intervention était rapportée dans 56 % (IC 95 % : 46–65 %) des cas. À l’intubation, le monitorage était rarement ou jamais utilisé dans 54 % (IC 95 % : 45–63 %) des cas et le muscle sourcilier était le site enregistré dans 13 % (IC 95 % : 8–20 %) des cas. Pour l’entretien de la curarisation, 56 % (IC 95 % : 46–65 %) des internes déclaraient utiliser le monitorage souvent ou systématiquement, et ils étaient 70 % (IC 95 % : 60–78 %) à l’utiliser pour le réveil. Le seuil de décurarisation défini par un train-de-quatre (T4/T1) supérieur ou égal à 90 % était respecté dans 55 % (IC 95 % : 46–64 %) des cas. Quand elle était indiquée, 49 % (IC 95 % : 40–58 %) des internes déclaraient que l’antagonisation avant extubation était réalisée systématiquement.

Conclusion

Des actions doivent être entreprises pour tendre vers des pratiques plus en adéquation avec les recommandations professionnelles, mais aussi avec l’enseignement dispensé aux juniors. Dans le respect de l’anonymat, la réalisation et la mise à disposition de ce type d’enquêtes aux services accueillants les internes DESAR pourraient apporter un élément de réflexion et d’amélioration de la formation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

There is need to assess our practice of neuromuscular monitoring according to national consensus guidelines. The aim of this study was to evaluate practice adherence to guidelines in teaching hospitals.

Methods

A questionnaire designed to provide information concerning the use of muscle relaxant for tracheal intubation and surgery, monitoring and antagonism of neuromuscular blockade in teaching hospital was distributed to anaesthesiology residents in training.

Results

Among 187 residents, 121 (65%) answered the questionnaire. A neuromuscular transmission monitoring device was reported available in each operating room by 56% (CI 95%: 46–65%) of responders. For tracheal intubation, neuromuscular monitoring was rarely or never used in 54% (CI 95%: 45–63%) of the responses. During the perioperative period and before extubation, neuromuscular monitoring was reported to be used by 56% (CI 95%: 46–65%) and 70% (CI 95%: 60–78%) of the residents respectively. The correct train-of-four ratio (T4/T10.9) required prior to extubation was respected in 55% (CI 95%: 46–64%) of the responses. When indicated, reversal of neuromuscular blockade was declared to be systematically performed by 49% (CI 95%: 40–58%) of responders.

Conclusion

This questionnaire addressed to anaesthesiology residents in training was a practical and objective mean to obtain relevant information concerning our practices. It revealed an inadequate availability of quantitative neuromuscular monitors in the operating room. As a result, neuromuscular monitoring and reversal of neuromuscular blockade were underused. Teaching hospitals should improve their implication in residents’ education and adherence to practice guidelines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Curarisation, Monitorage neuromusculaire, Évaluation

Keywords : Curarization, Neuromuscular blockade monitoring, Evaluation


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 11

P. 896-899 - novembre 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.