Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un indice bispectral étrangement élevé - 02/12/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.08.009 
A. Odri a, , A. Cavalcanti b, V. Billard a
a Département d’anesthésie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 
b Département de chirurgie générale, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons le cas d’une fausse élévation peropératoire de l’indice bispectral (BIS™) au cours d’une anesthésie générale par rémifentanil en AIVOC, desflurane et O2/N2O pour une perfusion de chimiothérapie sur membre isolé. Au cours de l’intervention, nous avons observé une élévation persistante du BIS™. Après avoir vérifié l’absence de curarisation et de réveil, cette élévation du BIS™ a été rattachée à une activité musculaire importante et à des artefacts pouvant être liés à la circulation extracorporelle ou au garrot. En fin d’intervention, la valeur du BIS™ était redescendue entre 40 et 60. La patiente n’a pas rapporté de mémorisation peropératoire. Cette observation rappelle que le BIS™ comporte, comme limites d’utilisation, une susceptibilité à des artefacts musculaires ou environnementaux qui augmentent faussement sa valeur. Cela nous a conduits à proposer un algorithme décisionnel standardisé, prenant en compte la curarisation, les signes cliniques de réveil et la présence d’artefacts électriques ou mécaniques, afin d’éliminer ces artefacts avant d’approfondir l’anesthésie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We report a case of a falsely elevated-bispectral index (BIS™) during a general anaesthesia combining remifentanil TCI, desflurane and nitrous oxide for an isolated-limb chemotherapy. During surgery, BIS™ increased and stabilized around 70, with neither residual neuromuscular blockade nor clinical sign of awareness. These high BIS™ values were attributed to high-electromyographic activity and electric artefacts, such as extracorporeal-circulation machine and tourniquet. At the end of the surgery, the BIS™ returned to expected values around 50. The patient did not complain of intraoperative recall. This case reminds us that the BIS™ has some limits as being sensitive to EMG or environment artefacts that should be eliminated before deepening anesthesia. To do so, a decision algorithm is proposed that may be used for all situations of surprising high BIS™, taking into account the level of neuromuscular blockade, clinical response to orders and the presence of devices likely to induce electrical or mechanical artefacts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Indice bispectral, BIS™, Monitorage, Artefact, Profondeur d’anesthésie, Curare, Électroencéphalogramme

Keywords : Bispectral index, Monitoring, Artefact, Depth of anaesthesia, Neuromuscular-blocking agents, Electroencephalogram


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 11

P. 945-948 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anesthésie infiltrative tumescente et mastectomie : à propos de six cas
  • J.-C. Sleth, R. Servais, C. Saizy
| Article suivant Article suivant
  • Bradycardie liée à la galantamine
  • C. Leclerc, L. Genuit-Leclerc, O. Citerne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.