Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Genital reassignment surgery for transsexual people - 11/12/08

Doi : 10.1016/j.sexol.2008.08.010 
M.H.H. Sohn, MD a, , K. Exner, MD b
a Department of Urology, Markus-Hospital,Wilhelm-Epstein-Strasse-2, 60431 Frankfurt am Main, Germany 
b Department of Plastic and Reconstructive Surgery, Markus-Hospital, Frankfurt, Germany 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Transsexualism is defined as a persistent and strong cross-gender identification, combined with the patients persistent discomfort with his or her sex and a sense of inappropriateness in the gender role of that sex (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, revision 4, [DSM-IV-TR]). This disturbance causes clinical distress or impairment in social, occupational or other important areas of functioning. The specifically trained mental health professional is obliged to find out, if the patient fulfills all criteria of an irreversible gender transposition and if he or she will benefit from medical (hormonal and surgical) sex reassignment treatment. After absolving 12 months of real life-experience and after at least six months of continuous hormonal treatment, the indication for surgical sex-reassignment may be given. Genital sex-reassignment in male-to-female transsexuals include vaginal-plasty, preferably by inversion of penoscrotal skin flaps, clitoral-plasty and vulvoplasty. Operative procedures may be performed in one or two sessions. In female-to-male subjects, no operative standards are available up to now. During the last decade, neophallus creation from a sensate free forearm flap has emerged as the most promising approach for those patients, who want to have a neophallus reconstruction. There exist other alternative techniques such as metoidoioplasty or neophallus reconstruction from regional flaps, but they are also accompanied by multiple possible complications and reinterventions. Best results have to be expected, when multidisciplinary teams of plastic surgeons, urologist, gynecologist and experts in sexual medicine in large volume-centers are involved in indication and performance of operative procedures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le transsexualisme se définit comme une identification à l’autre sexe forte et persistante, associée à une gêne permanente du patient pour son sexe et un sentiment d’inadéquation vis-à-vis du rôle de genre lié à ce sexe (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, quatrième édition, [DSM-IV-TR]). Ce trouble est à l’origine d’une détresse ou d’une altération clinique dans les domaines sociaux, professionnels et d’autres domaines fonctionnels importants. Le professionnel de santé mentale spécifiquement formé doit déterminer si le/la patient(e) remplit tous les critères pour une transition de genre irréversible et si il/elle est en mesure de tirer avantage d’un traitement médical (hormonal et chirurgical) de changement de genre. Après 12 mois d’expérience en situation réelle et au moins six mois de traitement hormonal continu, l’indication d’un changement de sexe peut être posée. Dans le cas du changement d’homme vers femme, la réhabilitation génitale inclut une plastie vaginale, de préférence par inversion de lambeaux cutanés pénoscrotaux, une plastie clitoridienne et une plastie vulvaire. Les interventions peuvent être effectuées en un ou deux temps. Pour les sujets de femme vers homme, il n’existe pas encore de normes chirurgicales. Au cours de la dernière décennie, l’approche qui a émergé comme la plus prometteuse pour les patients qui souhaitent disposer de cette reconstruction, est la création d’un néophallus à partir d’un lambeau libre de l’avant-bras. Il existe d’autres techniques alternatives telles que la metoidioplastie ou la reconstruction d’un néophallus par lambeaux régionaux, mais elles s’accompagnent de multiples complications et reprises chirurgicales. On peut attendre de meilleurs résultats lorsque des équipes multidisciplinaires de chirurgiens plastiques, d’urologues, de gynécologues et d’experts en médecine sexuelle travaillant dans des centres à haut volume de patients sont impliqués dans les indications et les interventions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Resumen

La transexualidad se define como una identificación al otro sexo fuerte y persistente, combinado a la molestia permanente del paciente provocada por su sexo y un sentimiento de inadecuación en el papel de género vinculado a dicho sexo (Manual diagnóstico y estadístico de los trastornos mentales, cuarta edición, [DSM-IV-TR]). Este trastorno induce una angustia clínica o una forma de hándicap a nivel social, profesional y funcional, El profesional de salud mental específicamente formado debe determinar si el/la paciente reúne todos los criterios para una transición de género irreversible y si está en condiciones de beneficiarse de un tratamiento médico (hormonal y quirúrgico) de cambio de género. Tras 12 meses de experiencia en situación real y al menos 6 meses de tratamiento hormonal contínuo, se puede indicar un cambio de sexo. Si se trata de un cambio sexual de hombre a mujer, la rehabilitación genital incluye una plastia vaginal, preferentemente por inversión de colgajos cutáneos penoescrotales, una plastia clitoridiana y una plastia vulvar. Las intervenciones pueden efectuarse en una o dos sesiones. En el caso de un cambio sexual de mujer a hombre, todavía no existen normas quirúrgicas. Desde hace una década, la creación de un neopene a partir de un colgajo libre de antebrazo parece ser el enfoque más prometedor para los pacientes que desean recurrir a esta reconstrucción. Existen otras técnicas alternativas tales como la reconstrucción de un neopene con colgajos regionales, pero suelen ir acompañadas de múltiples complicaciones y nuevas intervenciones quirúrgicas. Se pueden alcanzar mejores resultados cuando existen equipos multidisciplinares de cirujanos plásticos, urólogos, ginecólogos y expertos en medicina sexual que trabajan en centros con un gran numéro de pacientes y que están implicados en las indicaciones y en las intervenciones.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Genital reassignment, Phalloplasty, Vaginal plasty, Gender identity disorders, Transsexualism

Mots clés : Réassignation sexuelle, Phalloplastie, Plastie vaginale, Troubles de l’identité du genre, Transsexualisme

Palabras clave : Transición genital, Faloplastia, Plastia vaginal, Trastornos de identidad de género, Transexualidad


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 4

P. 283-290 - octobre-décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects of transgender laryngeal surgery
  • A.J. Parker
| Article suivant Article suivant
  • Facial feminisation, why and how?
  • B.F.M.L. van de Ven

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.