Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Radiothérapie postopératoire des sarcomes des tissus mous des extrémités. Étude dosimétrique préliminaire comparative de la radiothérapie conformationnelle avec la tomothérapie hélicoïdale - 18/12/08

Doi : 10.1016/j.canrad.2008.08.275 
L. Donnay a, C. Dejean a, E. Amsellem a, H. Bourezgui a, B.H. de Figueiredo a, A. Duparc a, J. Caron a, H. Tournat a, P. Lagarde a, E. Stoeckle b, G. Kantor a,
a Département de radiothérapie, centre régional de lutte contre le cancer, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Département de chirurgie, institut Bergonié, centre régional de lutte contre le cancer, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif de l’étude

Évaluer les gains dosimétriques apportés par la tomothérapie hélicoïdale pour le traitement des sarcomes des tissus mous de la cuisse.

Patients et méthodes

Les données anatomiques et dosimétriques de trois patients récemment traités par irradiation conformationnelle postopératoire ont servi de référence. Ces patients étaient atteints d’un sarcome de la loge postérieure, antérieure ou des adducteurs. Pour chacun des traitements, la dosimétrie de référence de la radiothérapie conformationnelle réellement délivrée a été comparée à une dosimétrie de RCMI en mode dynamique avec le même accélérateur linéaire et à trois dosimétries de tomothérapie selon le mode de blocage (sans blocage, blocage unidirectionnel ou complet du membre controlatéral).

Résultats

La tomothérapie améliorait la couverture du volume cible prévisionnel (PTV) ainsi que son homogénéité de dose, quelle que soit la modalité de planification. En effet, la D95 % (dose représentant 95 % de la dose prescrite) moyenne était de 97,6 % en tomothérapie et de 94,8 % en radiothérapie conformationnelle et l’homogénéité de la dose, évaluée par l’écart-type de l’histogramme dose-volume différentiel du PTV, était meilleure d’au moins un facteur 2 qu’en radiothérapie conformationnelle et toujours meilleure qu’en RCMI. Le volume des loges musculaires voisines recevant la totalité de la dose prescrite et les points chauds mesurés par la D2 % étaient aussi diminués avec la tomothérapie. Cependant, la protection des autres organes à risque (peau, fémur et gonades) était variable selon la localisation tumorale traitée et n’était pas améliorée par la tomothérapie.

Conclusions

La tomothérapie permet d’augmenter la couverture et l’homogénéité de dose du PTV tout en diminuant les fortes doses reçues par les loges musculaires voisines. Néanmoins, il n’y a pas de bénéfice en termes de protection des autres organes à risque sauf contrainte particulière (comme par exemple, une zone cutanée ou une zone ostéopériostée). D’autres études dosimétriques sont nécessaires, suivies d’études prospectives, pour déterminer si les gains dosimétriques peuvent se traduire en terme de bénéfices cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

To evaluate dosimetry of helicoidal tomotherapy versus three-dimensional conformal radiotherapy (3D-CRT) with and without IMRT for the treatment of soft tissue sarcoma (STS) of the thigh.

Methods and patients

A retrospective study was performed for three patients who received 3D-CRT as adjuvant radiation therapy for STS of the thigh. These three patients had a tumor in posterior, adductor or anterior compartment of the thigh. In each case, three treatments plans were optimised in tomotherapy, without bloc, with directional bloc and complete bloc of controlateral limb, to adequately treat the planning target volume and spare organ at risk. For each patient, we compare the three modalities of tomotherapy or “classical” IMRT from a clinac with the 3D-CRT actually performed for the treatment.

Results

Tomotherapy provides improved PTV coverage and dose homogeneity. This benefit was comparable in the three tomotherapy plans. The average D95% for tomotherapy and 3D-CRT were 97.6% and 94.8% respectively and the standard deviation is, at least, divided by two with conformal and is always better than performed with a clinac. The volume of the surrounding soft tissues receiving at least full prescription and hot spots, as evaluated by D2%, were significantly reduced in tomotherapy. Nevertheless, the results concerning the skin, the femur and the gonads were dependent on the tumor site in the thigh and not always improved with tomotherapy dosimetric studies.

Conclusions

For this preliminary study, tomotherapy can provide better coverage and dose uniformity in PTV and minimize the volume of surrounding muscular tissues receiving high doses. However, in this study, there is no benefit for others OAR (skin, femur and gonads) except in particular constraint (for instance for a precise sparing of cutaneous or bony area). Other dosimetric studies, followed by prospective evaluations with long-term follow-up are needed to determine whether tomotherapy can improve outcome for patients with STS of the thigh.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tomothérapie hélicoïdale, Sarcomes, Radiothérapie de conformation

Keywords : Helical tomotherapy, Sarcoma, Radiotherapy


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 8

P. 809-816 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A phantom study of the accuracy of CT, MR and PET image registrations with a block matching-based algorithm
  • A. Isambert, G. Bonniaud, F. Lavielle, G. Malandain, D. Lefkopoulos
| Article suivant Article suivant
  • Chemoradioimmunotherapy with 5-fluorouracil, cisplatin and interferon-⍺ in pancreatic and periampullary cancer: Results of a feasibility study
  • M. Nitsche, O. Horstmann, H. Christiansen, R.M. Hermann, C.F. Hess, H. Becker, O. Pradier, H. Schmidberger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.