Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’antigène spécifique de prostate : modalités d’utilisation et interprétation - 18/12/08

Doi : 10.1016/j.canrad.2008.04.007 
J.-M. Hannoun-Levi , A. Ginot, J. Thariat
Centre Antoine-Lacassagne, département de radiothérapie, 33, avenue de Valombrose, 06189 Nice cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’antigène spécifique de prostate est devenu l’un des dosages biologiques les plus couramment demandés. Néanmoins, il faut analyser son résultat avec prudence du fait d’une grande variabilité souvent liée aux conditions physiologiques avant prélèvement. Le dosage du PSA est demandé pour la recherche d’un cancer de la prostate ou (plus souvent) dans le cadre de sa surveillance post-thérapeutique. Selon le traitement utilisé (médical ou chirurgical), l’évolution du PSA est importante, car elle peut signifier la guérison ou la rechute biochimique. Les nouvelles données sur le PSA dans le temps (temps de doublement et vélocité du PSA) sont importantes à considérer en cas de rechute biochimique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The prostate specific antigen test has become one of the most popular blood test. However, its result should be analyzed with caution due to physiologic variability. The PSA test is performed for prostate cancer (PC) screening or for post-treatment PC surveillance. According to the applied treatment (surgery or radiation therapy with or without hormonal therapy), PSA analysis can confirm biochemical control or relapse. New PSA data regarding the evolution of this biomarker during the surveillance (PSA doubling time and PSA velocity) are now important to consider in case of biochemical relapse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antigène spécifique de prostate, Cancer de prostate

Keywords : Prostate specific antigen, Prostate cancer


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 8

P. 848-855 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Séminome de stade I, faut-il enterrer la radiothérapie ?
  • D. Pouessel, S. Culine, D. Azria
| Article suivant Article suivant
  • Les doses dues à l’imagerie numérique pour le contrôle de positionnement du patient en radiothérapie : comment les prendre en compte ?
  • A. Lisbona, G. Delpon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.