Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Douleurs antérieures et ligamentoplastie du ligament croisé antérieur - 07/01/09

Doi : 10.1016/j.rco.2008.09.008 
F. Gaudot a, , F. Chalencon b, G. Nourissat c, D. Dejour d, J.-F. Potel e, D. Frischty f, P. Beaufils g

la Société française d’arthroscopie

a Service d’orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 
b Clinique la Mutualité française-Loire, Z.I. Molina-la-Chazotte, 42029 St-Étienne cedex 01, France 
c Hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-St-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France 
d Chirurgie orthopédique Corolyon, 8, avenue Ben-Gourion, 69009 Lyon, France 
e Centre de chirurgie sportive, clinique du Cours Dillon-1, rue Peyrolade, 31300 Toulouse, France 
f Hôpitaux universitaires de Genève, 24, rue Micheli-du-Crest, 1211 Genève 14, Suisse 
g Centre hospitalier André-Mignot, 177, rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La douleur antérieure est de survenue fréquente quand on considère les résultats à moyen terme des ligamentoplasties du ligament croisé antérieur. Malheureusement, en l’absence de définition consensuelle, les données de la littérature sont d’une grande variabilité. Le but de ce travail était d’analyser spécifiquement la douleur antérieure et de déterminer son impact sur le résultat fonctionnel à moyen terme.

Dans cette étude épidémiologique, rétrospective, multicentrique, ont été inclus les ligamentoplasties réalisées en 2004 et 2005, avec au minimum 18 mois de recul. Il était recherché la présence de douleur antérieure et, le cas échéant, sa localisation et son intensité. De plus, ont été réalisés des tests de provocation douloureuse, une étude de la sensibilité et des scores fonctionnels (IKDC, fémoropatellaire, score qualité de vie SF-36).

Au recul, 258 patients ont été étudiés (136 ligamentoplasties au tendon patellaire et 122 au ischiojambiers). La douleur antérieure était présente chez 28 % des patients (33 % dans le groupe tendon patellaire [TP] contre 25 % dans le groupe ischiojambiers [IJ]) avec une intensité moyenne de 2,7 sur 10. L’hypoesthésie était beaucoup plus fréquente dans le groupe TP. Les scores fonctionnels étaient significativement diminués en cas de douleur antérieure (IKDC subjectif, score fémoropatellaire et SF-36 dans sa dimension physique).

La douleur antérieure est donc une réalité qu’il convient de rechercher en prendre en compte, car elle influence le résultat fonctionnel. Une meilleure compréhension de leurs origines multifactorielles permettra de modifier les techniques afin d’en diminuer, à terme, leur incidence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plastie LCA, Douleurs antérieures, Tendon rotulien, Ischiojambiers, Nerf infrapatellaire


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 94 - N° 8S

P. 372-374 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le comportement du faisceau postérolatéral dans les reconstructions anatomiques du ligament croisé antérieur
  • P. Colombet, J. Menetrey, J.-C. Panisset
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation isocinétique à deux ans de ligamentoplasties du ligament croisé antérieur au tendon rotulien et aux ischiojambiers
  • J. Condouret, J. Cohn, J.-M. Ferret, A. Lemonsu, W. Vasconcelos, D. Dejour, J.-F. Potel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.