Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Treatment of osteochondral defects of the talus - 07/01/09

Doi : 10.1016/j.rco.2008.09.003 
C.J.A. van Bergen , P.A.J. de Leeuw, C.N. van Dijk
Department of Orthopaedic Surgery, Academic Medical Center, University of Amsterdam, PO Box 22700, 1100 DD Amsterdam, The Netherlands 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

This review article provides a current concepts overview of osteochondral defects of the talus, with special emphasis on treatment options, their indications and future developments. Osteochondral defects of the talar dome are mostly caused by a traumatic event. They may lead to deep ankle pain on weight-bearing, prolonged swelling, diminished range of motion and synovitis. Plain radiographs may disclose the lesion. For further diagnostic evaluation, computed tomography (CT) and magnetic resonance imaging (MRI) have demonstrated similar accuracy. Computed tomography is preferred for preoperative planning. Treatment options are diverse and up to the present there is no consensus. Based on the current literature, we present a treatment algorithm that is mainly guided by the size of the lesion. Asymptomatic or low-symptomatic lesions are treated nonoperatively. The primary surgical treatment of defects up to 15mm in diameter consists of arthroscopic debridement and bone marrow stimulation. For large cystic talar lesions, retrograde drilling combined with a bone graft is an important alternative. In adolescents or in (sub)acute situations, in which the fragment is 15mm or larger, fixation of the fragment is preferred. Osteochondral autograft transfer and autologous chondrocyte implantation (ACI), with or without a cancellous bone graft, are recommended for secondary cases as well as large lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Osteochondral defect, Osteochondral lesion, Talus, Ankle, Treatment


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 94 - N° 8S

P. 398-408 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’arthroscopie d’épaule et la réparation de la coiffe des rotateurs
  • H. Thomazeau
| Article suivant Article suivant
  • Recueil des communications particulières. Congrès SFA, Paris, décembre 2008

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.