Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment organiser une politique de choix homogène concernant la réévaluation des médicaments à l’hôpital par la Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS) ? Exemple de la classe des biphosphonates à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) - 13/01/09

Doi : PH-12-2008-43-175-0768-9179-101019-200812812 

Sonia BEDJIDIAN [1],

Anne-Laure CORDONNIER [2],

Agnès BROUARD [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La COMEDIMS réévalue périodiquement les médicaments disponibles à l’hôpital (groupe d’experts). Cette analyse présente l’élaboration en 2006 d’une méthodologie de réévaluation homogène des biphosphonates à l’AP-HP. La COMEDIMS a défini un arbre décisionnel basé sur l’intérêt thérapeutique hospitalier (ITH) (niveau de preuve clinique, population cible, modalités d’administration), l’importance de la consommation prévisionnelle (> 5 000 unités/an) et sur l’analyse des situations particulières. En cas d’ITH et de consommation importants, la COMEDIMS est favorable à une admission du produit dans l’établissement. Pour les médicaments avec un ITH important et une consommation faible : un avis favorable à une admission à l’hôpital (but pédagogique, réserve hospitalière), ou une mise à disposition auprès d’un grossiste si créneau thérapeutique étroit, risque de dérive d’utilisation, ou dans l’attente d’une réévaluation. Pour ceux sans ITH, la COMEDIMS émet un avis défavorable à l’admission à l’hôpital, excepté pour ceux avec un intérêt thérapeutique en ville (suivi de traitement à l’hôpital) mis à disposition auprès d’un grossiste. Cette méthodologie semble efficace, notamment si plusieurs disciplines cliniques sont impliquées (ici, rhumatologie et oncologie) et a depuis été utilisée avec succès pour d’autres réévaluations médicamenteuses.

Abstract

Periodically, the Pharmacy and Therapeutic Committee (PTC) revaluates drugs in hospital (experts groups). In order to obtain homogenous biphosphonates reevaluation, the PTC of AP-HP has defined, in 2006, a decisional tree based upon hospital therapeutic interest (level of clinical evidence, target population, administration modalities), expected expenditure value (> 5 000 units/year) and particular situations analysis. In case of high hospital interest and expected expenditure, the PTC is in favour of an admission to hospital. In case of drugs with a high hospital interest but a low expected expenditure: either a favourable notification of admission to hospital (educational objective, hospital exclusivity), or a registration on a drugs wholesaler’s file, if few patients are concerned in hospital, in case of a risk of misuse, or if a reevaluation is pending. Finally, in case of ones without hospital interest, the PTC would deliver an unfavourable notification of admission to hospital, except for drugs with a high interest in ambulatory medicine (treatment follow-ups in hospital) registered on a drugs wholesaler’s file. This decisional tree seems to be effective, especially if several clinical disciplines are concerned (here, rheumatology and oncology) and since then, was successfully used during others drugs reevaluation.


Mots clés : COMEDIMS , Médicaments , Hôpital , Réévaluation , Biphosphonates

Keywords: Pharmacy and Therapeutic Committee , Drugs , Hospital , Reevaluation , Biphosphonates


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 175

P. 211-218 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation et comparaison des logiciels de traçabilité utilisés en stérilisation
  • Claudie BOISSINOT, Pascale DE BANDT, Denis BROSSARD
| Article suivant Article suivant
  • Étude de l’influence des étapes de pré-traitement sur la corrosion des instruments de chirurgie
  • Agnès GARRIGUE-BABINET, Fabien HILLIARD, Rachel LE BRETON, Carole DOMRAULT, Emmanuelle OLIVIER, Gaël GRIMANDI

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.