Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude de l’influence des étapes de pré-traitement sur la corrosion des instruments de chirurgie - 13/01/09

Doi : PH-12-2008-43-175-0768-9179-101019-200812813 

Agnès GARRIGUE-BABINET [1],

Fabien HILLIARD [2],

Rachel LE BRETON [3],

Carole DOMRAULT [4],

Emmanuelle OLIVIER [4],

Gaël GRIMANDI [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction : Au moment de la centralisation du nettoyage et du conditionnement au CHU de Nantes, les services utilisateurs ont rapidement signalé l’apparition d’une corrosion de l’instrumentation chirurgicale. Un diagramme d’Ishikawa a permis d’identifier des causes liées aux matières premières (qualité de l’eau, pré-désinfectant), au matériel (nouveaux laveurs) et aux méthodes (temps de pré-désinfection, délai d’attente après la pré-désinfection). Objectif : L’objectif de ce travail a été de déterminer expérimentalement l’influence de la phase de pré-traitement sur la corrosion. Méthodes : Différents protocoles ont été réalisés afin de mesurer l’influence de paramètres tels que le temps de pré-désinfection, les délais d’attente et le choix du pré-désinfectant. Résultats : Le choix du produit pré-désinfectant n’influe pas sur l’apparition du phénomène. La durée d’immersion dans le bain de pré-désinfection et la durée d’attente à l’état humide après rinçage sont déterminantes. Le séchage après pré-désinfection permet d’éviter la corrosion. Le maintien des instruments en immersion dans la solution de pré-désinfection ne la supprime pas. Discussion-Conclusion : Les actions correctives doivent viser à diminuer l’attente de l’instrumentation à l’état humide ou dans un bain de pré-désinfectant.

Abstract

Introduction: No sooner had the cleaning and packaging facilities been organized in a single centralized unit at Nantes University Hospital, than the corrosion incidents of surgical instruments were reported. With the help of Ishikawa’s diagram it was possible to identify two possible sources of the problem – the raw materials (quality of water, decontamination products), the materials used (new automatic cleaning, disinfecting and drying units) or the methods (time of decontamination bath, decontamination stage). Aim: Our purpose is to experimentally ascertain the influence the decontamination has upon the corrosion. Methods: For the precise assessment of the influence the time of decontamination and the decontamination stage has upon the corrosion, different tests have been performed. Results: All the decontamination solutions have caused corrosion similar to the one. The time of the decontamination bath and the time the instruments stay wet after rinsing and before drying have proved to be the crucial corrosion. The drying after the decontamination allows to avoid corrosion. Leaving instruments in the decontamination solution does not prevent it. Discussion-Conclusion: The principal goal of the corrective measures is to reduce the time the instrument are left in water or in a decontamination solution in order to prevent corrosion.


Mots clés : Corrosion , Instruments chirurgicaux , Stérilisation , Pré-désinfection

Keywords: Corrosion , Surgical instruments , Sterilization , Decontamination.


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 175

P. 219-226 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment organiser une politique de choix homogène concernant la réévaluation des médicaments à l’hôpital par la Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS) ? Exemple de la classe des biphosphonates à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP)
  • Sonia BEDJIDIAN, Anne-Laure CORDONNIER, Agnès BROUARD
| Article suivant Article suivant
  • Enquête de satisfaction d’un pôle médico-technique : bilan et perspectives d’un service de pharmacie
  • Claude DEMANGE, Simone NOËL, Nathalie VINOT

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.