Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les délais au diagnostic et à la mise en traitement n’altèrent pas les résultats des traitements délivrés aux patients atteints de glioblastome - 21/01/09

Doi : 10.1016/j.canrad.2008.10.002 
G. Noël a, , P. Quetin a, S. Heymann a, D. Karamanoukian a, R. Schott b
a Département de radiothérapie, centre Paul-Strauss, BP 42, 3, rue de la Porte-de-l’Hôpital, 67065 Strasbourg cedex, France 
b Département d’oncologie médicale, centre Paul Strauss, BP 42, 3, rue de la Porte-de-l’Hôpital, 67065 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif de l’étude

Étudier le rôle des délais d’attente chez les patients atteints d’un glioblastome et traités par irradiation adjuvante tridimensionnelle et évaluer le rôle d’une chimiothérapie adjuvante précédant la radiothérapie.

Patients et méthodes

Nous avons analysé les dossiers de 93 patients atteints d’un glioblastome histologiquement prouvé. La chirurgie était considérée comme macroscopiquement complète dans 33 cas (35 %). La dose totale médiane d’irradiation était de 60Gy (8–63) et la dose moyenne de 56Gy. La dose par fraction était de 1,8Gy (cinq cas), 2Gy (76 cas) ou 2,7Gy (13 cas). Quarante patients ont reçu une chimiothérapie avant la radiothérapie. Dans neuf cas, il s’agissait de carmustine dans le site opératoire (Gliadel®), dans 29 de témozolomide (témodal®) à la dose de 150mg/m2 sur cinq jours, et dans deux cas d’une association de témozolomide et de cisplatine à la dose de 100mg/m2. Ces derniers 31 patients ont reçu un seul cycle avant laradiothérapie.

Résultats

L’âge médian des 56 hommes et 27 femmes était de 62,1 ans (7–82) et l’âge moyen de 59,2 ans. La durée médiane de surveillance était de neuf mois (1–49). Pour tous les patients, le délai médian entre les premiers signes et le début de traitement non chirurgical était de 68 jours (3–274) et le délai moyen de 81,9 jours. Pour les patients qui ont reçu la chimiothérapie de première intention, le délai médian était de 54 jours (3–221) et le délai moyen de 68,3 jours. Pour tous les patients, le délai médian entre la chirurgie et le début de la radiothérapie était de 46 jours (8–401, moyenne 59,3 jours), pour ceux qui n’ont pas reçu cette chimiothérapie, ils étaient respectivement de 46 jours (8–278) et 55,4 jours. Pour l’ensemble des patients, la durée médiane de contrôle local était de 14,5 mois. Les taux de contrôle local à six, 12, 18, et 24 mois étaient respectivement de 75,6±4,6 %, 57,6±6,2 %, 36,7±8 % et 27,6±8,2 %. En analyse multifactorielle, deux facteurs pronostiques indépendants favorables ont été mis en évidence, une exérèse macroscopiquement totale (RR [risque relatif] : 2,85 ; IC 95 % [intervalle de confiance à 95 % : 1,3–6,5], p=0,012) et une dose d’irradiation supérieure ou égale à 60Gy (RR : 3,14 ; IC 95 % : 1,5–6,6, p=0,002). Pour l’ensemble des patients, la durée médiane de survie globale était de 14,3 mois. Les taux de survie globale à six, 12, 18, et 24 mois étaient respectivement de 84±3,9 %, 55,1±5,9 %, 34,2±6,3 % et 30,4±6,7 %. Aucun facteur pronostique indépendant favorable n’a été mis en évidence dans cette série.

Conclusion

les durées d’attente entre les premiers signes et le début de traitement non chirurgical ou entre la chirurgie et les débuts de traitement n’étaient pas des facteurs pronostiques du contrôle local ni de la survie globale. Le fait de débuter le traitement par une chimiothérapie n’améliore pas les résultats comparativement à un début de traitement adjuvant par radiothérapie, même retardée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

To assess waiting time effect in patient with multiform glioblastoma (GBM) treated with 3D conformal planned postoperative radiotherapy and to investigate the impact of chemotherapy as first adjuvant treatment.

Patients and methods

We retrospectively analyzed 94 consecutive patients with histologically proven GBM. Surgery was considered as macroscopically complete in 33 cases (35%). Median irradiation dose was 60Gy (8–63, mean 56Gy). Dose per fractions was 1.8Gy (five patients), 2Gy (76 patients) and 2.7Gy (13 patients). Forty patients received adjuvant pre-radiotherapy chemotherapy as intra-operative carmustine (nine patients) and adjuvant five-day protocol temozolomide alone (31 patients) or with cisplatinum (two patients). All patients received only one chemotherapy cycle.

Results

There were 56 males and 38 females. Median age was 62.1 years old (7–82, mean: 59.2 year). Median follow-up was nine months (1–49). For overall patients, median waiting time between fist clinical sign and start of the non surgical treatment was 68 days ((3–274, mean: 81.9 days). For those who received chemotherapy as first treatment, this waiting time was 54 days (3–221, mean 68.3 days). For overall patients, median waiting time between surgery and beginning of radiotherapy was 46 days (8–401, mean 59.3 days). For patients who did not receive chemotherapy as first adjuvant treatment this waiting time was 46 days (-278, mean 55.4 days). Median local control was 14.5 months. Six, 12-, 18-, and 24-month local control rates were 75.6±4.6%, 57.6±6.2%, and 36.7±8% and 27.6±8.2%, respectively. According to multivariate analysis, we retrieved two independent prognostic factors of local control, macroscopically total removal of the tumor [RR=2.85, IC 95% (1.3–6.5), p=0.012] and irradiation dose above 60Gy, [RR=3.14, IC 95% (1.5–6.6), p=0.002]. Median overall survival was 14.3 months. Six-, 12-, 18, and 24-month overall survival rates were 84±3.9%, 55.1±5.9%, 34.2±6.3% and 30.4±6.7%, respectively. There was no independent prognostic factor.

Conclusion

In our series neither waiting times nor adjuvant immediate chemotherapy were prognosticator of local control and overall survival outcome of patients with glioblastoma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glioblastome, Radiothérapie, Délai

Keywords : Glioblastoma, Radiotherapy, Waiting-time


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 17-23 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de la radiothérapie dans le traitement des lymphomes gastriques agressifs localisés
  • H. Ben Salah, L. Ghorbel, M.S. Krichen, H. Bellaaj, M. Elloumi, M. Frikha, J. Daoud
| Article suivant Article suivant
  • Impact dosimétrique du blocage respiratoire dans le traitement du carcinome hépatocellulaire par irradiation de conformation
  • A. Kubas, O. Chapet, P. Merle, F. Lorchel, A. d’Hombres, F. Mornex

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.