Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact dosimétrique du blocage respiratoire dans le traitement du carcinome hépatocellulaire par irradiation de conformation - 21/01/09

Doi : 10.1016/j.canrad.2008.09.011 
A. Kubas a, O. Chapet a, P. Merle b, F. Lorchel a, A. d’Hombres a, F. Mornex a,
a Service de radiothérapie-oncologie, centre hospitalier Lyon-Sud Pierre-Bénite, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
b Service d’hépatogastroentérologie, hôpital de l’Hôtel-Dieu, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif de l’étude

Évaluer l’impact dosimétrique du blocage respiratoire au cours d’une irradiation conformationnelle du carcinome hépatocellulaire (CHC) et déterminer la phase respiratoire optimale de traitement (expiration ou inspiration).

Patients et méthodes

Deux scanographies ont été réalisées en inspiration et en expiration chez 20 patients atteints de carcinome hépatocellulaire. Le volume tumoral macroscopique a été délinéé sur l’acquisition en inspiration bloquée (GTVinsp) et celle en expiration bloquée (GTVexp). La fusion des deux volumes tumoraux macroscopiques a permis d’obtenir un volume tumoral macroscopique global (respiration libre). Le volume cible prévisionnel (PTV) était défini en rajoutant 1cm autour de chaque volume tumoral macroscopique. Le foie, l’estomac, le duodénum, les deux reins, la moelle épinière et le cœur ont été délinéés. Trois plans dosimétriques ont été réalisés en expiration, inspiration et sur le volume cible prévisionnel global.

Résultats

La réduction moyenne du volume de volume cible prévisionnel avec un blocage respiratoire était de 33,5±11,9 % par rapport au volume cible prévisionnel en respiration libre. La réduction moyenne obtenue de 50%, V20, V30, V40 et V50 (volume recevant respectivement au moins 20, 30, 40 et 50Gy) était autour de 4 % en faveur du blocage. La valeur moyenne des probabilités de complications des tissus sains (NTCP) pour le foie était de 8,9 % en respiration libre, de 4,5 % en expiration et de 3,2 % en inspiration. Une amélioration globale des paramètres dosimétriques des organes à risque a été observée avec un blocage respiratoire.

Conclusion

Par rapport à la radiothérapie conformationnelle en respiration libre, le blocage respiratoire permet de diminuer le volume cible prévisionnel et les doses au foie sain et organes à risque. Le recours à cette modalité au cours des différentes techniques de radiothérapie (radiothérapie conformationnelle tridimenionnelle, RCMI et radiothérapie en conditions stéréotaxiques) peut être recommandé. Aucune phase du blocage respiratoire n’a démontré de supériorité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To evaluate the dosimetric impact of breath-hold during radiotherapy of hepatocellular carcinoma (HCC) and to determinate the optimal respiratory phase for treatment (exhale or inhale).

Patients and methods

Two CT scans were performed in inhale and in exhale in 20 patients with HCC. The GTV was delineated slice by slice on the inspiration breath hold acquisition (GTVinsp) and on the expiration breath hold acquisition (GTVexp). The superposition of two GTV allowed to obtain the global GTV (free respiration). PTV was defined by adding a margin of 1cm around each GTV. The liver, the duodenum, the two kidneys, the stomach and the spinal cord were delineated on each acquisition as organs at risk (OAR). Three dosimetric plans were created on inspiration, expiration and on global PTV.

Results

The mean reduction in the volume of PTV with conformal radiation therapy (3D-CRT) in the hold-breath group compared to the free respiration group was of 33.5±11.9%. The average difference of V50%, V20, V30, V40 and V50 were around 4% in favor of the breath hold. The average value of NTCP was 8.9% in free respiration, 4.5% in expiration and 3.2% in inspiration. Further improvement in the OARs dosimetric parameters for the breath hold was observed.

Conclusion

Compared to the conformal radiotherapy with free respiration, the breath-hold allows reducing the volume of the PTV and the doses to the healthy liver and organs at risk. The use of this modality during different radiotherapy techniques (3D-CRT, IMRT and stereotactic) may be recommended. No difference in dosimetric value has been observed between the breath hold in expiratory and inspiratory phases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hépatocellulaire carcinome, Radiothérapie conformationnelle, Blocage respiratoire, Radiothérapie asservie à la respiration

Keywords : Hepatocellular carcinoma, Conformal radiotherapy, Breath hold, Respiratory gating


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 24-29 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les délais au diagnostic et à la mise en traitement n’altèrent pas les résultats des traitements délivrés aux patients atteints de glioblastome
  • G. Noël, P. Quetin, S. Heymann, D. Karamanoukian, R. Schott
| Article suivant Article suivant
  • Place de la radiothérapie dans le traitement du rétinoblastome : à propos de 40 cas
  • H. Frikha, N. Chaari, C. Nasr, H. Bouguila, A. Chebbi, L. Bhouri, D. Hentati, L. Kochbati, M. Besbes, H. Rifi, F. Oubiche, S. Ayed, M. Maalej

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.