Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coloration orangée des téguments et des xanthomes au cours d’une lycopénémie associée à une dyslipoprotéinémie de type III - 29/01/09

Doi : 10.1016/j.annder.2008.07.062 
M. Royer a, 1, C. Bulai Livideanu a, 1, , B. Periquet b, P. Maybon c, L. Lamant d, J. Mazereeuw-Hautier a, J. Ferrières e, C. Paul a
a Service de dermatologie, université Paul-Sabatier, CHU Toulouse-Purpan, 1, place du Dr-Baylac, Toulouse, France 
b Laboratoire de biochimie, CHU Toulouse-Rangueil, 1, avenue du Professeur-Jean-Poulhes, Toulouse, France 
c Cabinet de dermatologie, 20, faubourg Moustier-Montauban, France 
d Service d’anatomie et cytologie pathologiques, CHU Toulouse-Purpan, 1, place du Dr-Baylac, Toulouse, France 
e Unité de prévention de l’athérosclérose, service de cardiologie, CHU Toulouse-Rangueil, 1, avenue du Professeur-Jean-Poulhes, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’hyperlipoprotéinémie (HLP) de type III est une dyslipidémie rare associée à des lésions cutanées à type de xanthomes plans situés sur les plis palmaires et de xanthomes tubéreux. À notre connaissance, une coloration orangée de la peau et des xanthomes n’avait jamais été décrite jusqu’ici au cours de cette maladie.

Observation

Une femme de 61 ans consultait pour des lésions orangées papuleuses des coudes et une coloration orangée des plis des paumes, évoluant depuis six mois. Le bilan biologique mettait en évidence une HLP de type III et une augmentation importante du lycopène sérique. Après 14 semaines de traitement hypolipémiant, les xanthomes se sont affaissés et la coloration orangée s’est atténuée. Parallèlement, le bilan lipidique et le lycopène sérique se normalisaient.

Discussion

Tous les cas de lycopénémie précédemment décrits étaient secondaires à un apport alimentaire excessif de lycopène. Nous décrivons le premier cas de coloration orangée de xanthomes secondaire à une augmentation du lycopène sérique, sans apport exogène. L’HLP de type III a probablement un rôle important dans la physiopathogénie de ces lésions orangées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Type III hyperlipoproteinaemia (HLP) is a rare form of dyslipidaemia characterized by skin lesions such as palmar crease xanthoma and tuberous xanthomas. To our knowledge, there have been no previous reports of yellow-orange discoloration of the skin and xanthomas associated with this disease.

Case Report

A 61-year-old woman consulted for palmar crease xanthoma and tuberous xanthomas of the elbows with odd yellow-orange discoloration. Laboratory investigations demonstrated type-III HLP and a high serum lycopene level. After 14 weeks of lipid-lowering treatment, the xanthomas and discoloration showed improvement. In addition, lipid levels and serum lycopene had returned to normal.

Discussion

All cases of lycopenaemia reported in the literature followed excessive ingestion of lycopene in foods. We describe the first case of lycopenaemia with orange discoloration of xanthomas following raised serum lycopene but not involving excessive dietary intake. Type-III HLP was doubtless instrumental in the physiopathogenesis of these orange lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lycopénémie, Hyperlipoprotéinémie, Caroténoïdes, Dyschromie, Orangé

Keywords : Lycopenaemia, Hyperlipoproteinaemia, Carotenoids, Dyschromia, Orange skin


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 136 - N° 1

P. 42-45 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anite streptococcique et psoriasis en gouttes
  • M. Ledoux, V. Chazerain, P. Saiag, E. Mahé
| Article suivant Article suivant
  • Pyoderma gangrenosum et abcès splénique aseptique
  • N. Brahimi, E. Maubec, O. Boccara, E. Marinho, L. Valeyrie-Allanore, C. Lecaille, V. Sebban, B. Hersent, C. Picard-Dahan, V. Descamps, B. Crickx

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.