Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pyoderma gangrenosum et abcès splénique aseptique - 29/01/09

Doi : 10.1016/j.annder.2008.10.019 
N. Brahimi a, E. Maubec a, , O. Boccara a, E. Marinho b, L. Valeyrie-Allanore a, C. Lecaille c, V. Sebban d, B. Hersent e, C. Picard-Dahan a, V. Descamps a, B. Crickx a
a Service de dermatologie, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-VII Denis-Diderot, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France 
b Service d’anatomie et cytologie pathologiques, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-VII Denis-Diderot, France 
c Service de gastroentérologie, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-VII Denis-Diderot, France 
d Service de radiologie, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-VII Denis-Diderot, France 
e Courbevoie, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le pyoderma gangrenosum est une dermatose neutrophilique dont les localisations viscérales sont rares et qui peut être associée à une pathologie systémique [Q J Med (1985) 55 173–86]. Nous rapportons une observation originale de localisation splénique de pyoderma gangrenosum.

Observation

Un homme de 68ans, qui recevait une faible corticothérapie générale dégressive après des poussées de pyoderma gangrenosum pustuleux associé à un myélome stade I, était hospitalisé dans un tableau d’altération de l’état général avec fièvre et douleurs abdominales, sans atteinte cutanée. Il existait un syndrome inflammatoire biologique avec des polynucléaires neutrophiles à 25000 par millimètre cube et des prélèvements microbiologiques négatifs. Le scanner et l’échographie abdominale montraient une lésion splénique unique en faveur d’un abcès, dont la biopsie révélait un infiltrat riche en polynucléaires neutrophiles ; le prélèvement bactériologique était négatif. Le diagnostic de localisation splénique de pyoderma gangrenosum était retenu. Il n’y avait pas de signe d’évolutivité du myélome. L’évolution était favorable après majoration de la corticothérapie générale.

Discussion

Les localisations spléniques de pyoderma gangrenosum sont exceptionnelles et peuvent mimer un tableau infectieux. Une pathologie associée doit être systématiquement recherchée, en particulier une hémopathie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Pyoderma gangrenosum is a neutrophilic dermatosis in which systemic involvement is rare. It may be associated with systemic disease. We report a case of pyoderma gangrenosum in the spleen.

Case Report

A 68-year-old man presenting pyoderma gangrenosum with pustules and stage I multiple myeloma was admitted for asthenia and abdominal pain. There were no skin lesions. Laboratory tests showed inflammatory syndrome with polynuclear leucocytes of 25,000/mm3. CAT scans and abdominal ultrasound revealed a splenic abscess. A spleen biopsy was performed and histological examination showed polynuclear leukocyte infiltration, while cultures were negatives. Diagnosis of pyoderma gangrenosum with splenic involvement was made. Increased systemic corticosteroid therapy produced a successful outcome. Haematological findings remained unchanged.

Discussion

Spleen involvement in pyoderma gangrenosum is very rare and can mimic an infectious process. In such cases, routine screening is essential for associated diseases, particularly haematological malignancies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pyoderma gangrenosum, Abcès, Rate, Dermatose neutrophilique

Keywords : Pyoderma gangrenosum, Abscess, Spleen, Neutrophilic dermatosis


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 136 - N° 1

P. 46-49 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Coloration orangée des téguments et des xanthomes au cours d’une lycopénémie associée à une dyslipoprotéinémie de type III
  • M. Royer, C. Bulai Livideanu, B. Periquet, P. Maybon, L. Lamant, J. Mazereeuw-Hautier, J. Ferrières, C. Paul
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse induit par l’atorvastatine
  • L. Gressier, C. Pruvost-Balland, L. Dubertret, M. Viguier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.