Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évidences paléomagnétiques et paléontologiques en faveur d'une position antipodale du craton Ouest-Africain et de la Chine du Nord : conséquences paléogéographiques - 01/01/03

Doi : 10.1016/j.crte.2003.11.003 

Jean-Pierre  Lefort a * ,  Tahar  Aïfa a ,  Robert  Bourrouilh b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La révision des données paléomagnétiques antérieurement acquises sur le craton Ouest-Africain et leur comparaison avec de nouvelles informations obtenues sur les filons et sur les formations riches en stromatolites a permis d'établir, à l'issue d'une critique des âges précédemment publiés, l'histoire du parcours du craton Ouest-Africain entre 2200 et 700 Ma. Ce trajet a été comparé à celui de la Chine de l'Est (qui se divise principalement en un bloc de Chine du Nord et en un bloc de Chine du Sud) entre 1400 et 700 Ma. On note qu'une partie de leur dérive est identique dès avant leur accrétion au sein du super-continent Rodinia. On note aussi que pendant le stade Rodinia, le craton Ouest-Africain et le bloc de Chine du Nord étaient localisés près de l'équateur, qu'ils étaient en position antipodale et qu'ils possédaient les mêmes assemblages stromatolitiques. Mis à part l'arrangement maintenant bien établi du puzzle rodinien en son centre, ces données établissent, pour la première fois, l'extension réelle de ses marges continentales orientales et occidentales vers 1000 Ma. On peut aussi en déduire que l'accrétion de Rodinia résulte principalement de déplacements orientés dans une direction nord-sud. Pour citer cet article : J.-P. Lefort et al., C. R. Geoscience 336 (2004).

Mots clés  : craton Ouest-Africain ; Chine de l'Est ; Rodinia ; paléomagnétisme ; stromatolites.

Abstract

Reappraisal of the palaeomagnetic data previously published about the West African Craton and their comparison with the most recent information obtained on doleritic dykes and stromatolite-bearing formations allow us to propose, after a critical examination of the old geochronological data, a new path for the West African Craton between 2200 and 700 Ma. This path has been compared with that of eastern China (which can be simply divided into a northern and a southern China block) between 1400 and 700 Ma. We can observe that these two blocks show a common path before their accretion to the Rodinia super-continent. These two blocks, which were located close the equator and at the outboard of Rodinia at about 1000 Ma, were also characterized by identical stromatolitic assemblages. This result shows that West Africa and Eastern China represented the antipodal continental margins of Rodinia. One can also deduce from our data that the accretion of Rodinia mainly resulted from north-south-oriented displacements. To cite this article: J.-P. Lefort et al., C. R. Geoscience 336 (2004).

Mots clés  : West-African Craton ; eastern China ; Rodinia ; palaeomagnetism ; stromatolites.

Plan



© 2003  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 336 - N° 2

P. 159-165 - février 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • How reliable are growth strata in interpreting short-term (10 s to 100 s ka) growth structures kinematics?
  • Sébastien Castelltort, Stéphane Pochat, Jean Van den Driessche
| Article suivant Article suivant
  • Une controverse que l'on croyait oubliée
  • Jacques Touret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.