Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancer du rein et expositions au trichloroéthylène : les valeurs limites d’exposition professionnelle françaises en vigueur sont-elles adaptées ? - 09/02/09

Doi : 10.1016/j.respe.2008.09.008 
B. Charbotel a, , b, c , J. Fevotte a, b, c, J.-L. Martin a, b, c, A. Bergeret a, b, c
a Unité mixte de recherche épidémiologique et de surveillance transport travail environnement, Umrestte, unité mixte Inrets/UCBL/InVS–Umrestte, UMR T no 9405, domaine Rockefeller, université Lyon-1, 8, avenue Rockefeller, 69373 Lyon cedex 08, France 
b Université de Lyon, 69003 Lyon, France 
c Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité, 25, avenue François-Mitterrand, 69675 Bron cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

Several studies have investigated the association between trichloroethylene (TCE) exposure and renal cell cancer (RCC) but findings were inconsistent. The analysis of a case control study has shown an increased risk of RCC among subjects exposed to high cumulative exposure. The aim of this complementary analysis is to assess the relevance of current exposure limits regarding a potential carcinogenic effect of TCE on kidney.

Methods

Eighty-six cases and 316 controls matched for age and gender were included in the study. Successive jobs and working circumstances were described using a detailed occupational questionnaire. An average level of exposure to TCE was attributed to each job-period in turn. The main occupational exposures described in the literature as increasing the risk of RCC were assessed as well as non-occupational factors. A conditional logistic regression was performed to test the association between TCE and RCC risk. Three exposure levels were studied (average exposure during the eight-hour shift): 35ppm, 50ppm and 75ppm. Potential confounding factors identified were taken into account at the threshold limit of 10% (p=0.10) (body mass index [BMI], tobacco smoking, occupational exposures to cutting fluids and to other oils).

Results

Adjusted for tobacco smoking and BMI, the odd-ratios associated with exposure to TCE were respectively 1.62 [0.77–3.42], 2.80 [1.12–7.03] and 2.92 [0.85–10.09] at the thresholds of 35ppm, 50ppm and 75ppm. Among subjects exposed to cutting fluids and TCE over 50ppm, the OR adjusted for BMI, tobacco smoking and exposure to other oils was 2.70 [1.02–7.17].

Conclusion

Results from the present study as well as those provided in the international literature suggest that current French occupational exposure limits for TCE are too high regarding a possible risk of RCC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Différentes études ont analysé le lien entre une exposition au trichloroéthylène (TCE) et le cancer du rein avec des résultats divergents. L’analyse d’une étude cas témoins a mis en évidence un risque accru de cancer du rein en lien avec une forte exposition cumulée. L’objectif de cette analyse complémentaire était de déterminer si les valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP), actuellement en vigueur sont adaptées par rapport au possible risque de cancer du rein.

Patients et méthodes

Quatre-vingt-six cas de carcinomes à cellules rénales (RCC) et 316 témoins, appariés sur l’âge et le sexe, ont été inclus. Les emplois occupés ont été décrits grâce à un questionnaire permettant d’évaluer les expositions. Un niveau moyen d’exposition au TCE a été calculé pour chaque période professionnelle. L’association entre l’exposition au TCE et le risque de cancer du rein a été estimée par régression logistique conditionnelle. Trois niveaux d’exposition moyenne sur une journée de huit heures ont été pris en compte : 75ppm (la VLEP française), 50ppm (la TWA de l’ACGIH) et 35ppm (la VLEP française/2). Une analyse multivariée a pris en compte les facteurs de confusion identifiés au seuil de 10 % (tabagisme, indice de masse corporelle [IMC], expositions professionnelles aux huiles de coupe et aux autres huiles pétrolières).

Résultats

Après prise en compte du tabagisme et de l’IMC, les odd-ratios associés aux différents niveaux d’exposition au TCE sont respectivement de 1,62 [0,77–3,42] au-dessus de 35ppm, 2,80 [1,12–7,03] au-dessus de 50ppm, 2,92 [0,85–10,09] au-dessus de 75ppm. Chez les sujets exposés aux huiles de coupe et au TCE au-dessus de 50ppm, l’OR ajusté sur l’IMC, le tabagisme et l’exposition aux autres huiles pétrolières atteint 2,70 [1,02–7,17].

Conclusion

Les résultats de cette étude, de même que ceux disponibles dans la littérature internationale, semblent indiquer que les valeurs limites d’exposition professionnelle françaises actuellement en vigueur pour le TCE sont trop élevées par rapport au risque possible de cancer du rein.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cancer, Kidney, Trichloroethylene, Occupational, Exposure

Mots clés : Cancer, Rein, Trichloroéthylène, Solvant, Exposition professionnelle


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 1

P. 41-47 - février 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Linking anonymous databases for national and international multicenter epidemiological studies: A cryptographic algorithm
  • C. Quantin, M. Fassa, G. Coatrieux, B. Riandey, G. Trouessin, F.A. Allaert
| Article suivant Article suivant
  • Le Comite de Redaction tient a remercier tous les lecteurs sollicites en 2008

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.