Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyponatrémie sévère et myélinolyse centropontine : attention aux cofacteurs ! - 19/02/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.11.010 
S. Ruiz a, , M. Alzieu b, L. Niquet b, S. Vergne b, D. Lathuile c, J. Campistron b
a Coordination d’anesthésie-réanimation, hôpital Purpan, CHU de Toulouse, place du Docteur-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Service de réanimation, centre hospitalier du Val d’Ariège, chemin du Barrau, BP 01, 09017 Foix cedex, France 
c Service d’imagerie médicale, centre hospitalier du Val d’Ariège, chemin du Barrau, BP 01, 09017 Foix cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La myélinolyse centropontine peut revêtir des aspects cliniques très différents, du tremblement discret à la quadriplégie. La cause la plus classique de la constitution de ce syndrome est la correction trop rapide d’une hyponatrémie, notamment pour des populations à risque comme les alcooliques chroniques. Nous décrivons le cas d’un patient de 46 ans, alcoolique chronique et dénutri, qui a développé une quadriplégie et une diplégie faciale deux semaines après la correction prudente d’une hyponatrémie chronique associée à une hypokaliémie. Le diagnostic de myélinolyse centropontine a été porté formellement grâce à une IRM centrée sur le tronc cérébral. Dans le cas rapporté, la correction de l’hyponatrémie ne semble pas être le seul agent déclenchant du syndrome : l’hypokaliémie et la dénutrition, en induisant une vulnérabilité particulière des cellules gliales aux variations osmotiques, ont probablement joué un rôle favorisant. Malgré l’installation d’un tableau clinique particulièrement spectaculaire, l’évolution a été favorable, avec une régression quasi complète de la symptomatologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Central pontine myelinolysis covers very different clinical aspects, ranging from discrete tremor to quadriplegia. Rapid correction of hyponatraemia is a well-known risk factor, particularly in chronic alcohol abusers. We describe the case of a 46-year-old chronic alcoholic, suffering from denutrition. He developed a quadriplegia and a facial diplegia two weeks after a slow correction of a chronic hyponatraemia associated with hypokalaemia. Central pontine myelinolysis was formally diagnosed by MRI findings. In our case, the correction of hyponatraemia is not the only causal agent of this syndrome; hypokalaemia and denutrition seem to be predisposing factors too. For these reasons, glial cells are more vulnerable to osmotic variations. Despite of severe initial symptoms, the evolution was favourable with a quasi complete recovery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myélinolyse centropontine, Syndrome de démyélinisation osmotique, Hyponatrémie, Hypokaliémie, Alcoolisme chronique, Dénutrition

Keywords : Central pontine myelinolysis, Osmotic demyelination syndrome, Hyponatraemia, Hypokalaemia, Chronic alcohol abuse, Denutrition


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 96-99 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Choc toxique staphylococcique dans un contexte menstruel de port de tampons vaginaux d’évolution favorable après optimisation hémodynamique précoce et administration de protéine C activée
  • E. Ellies, F. Vallée, A. Mari, S. Silva, R. Bauriaud, O. Fourcade, M. Genestal
| Article suivant Article suivant
  • Comments about article: Induced hypothermia and fever control for prevention and treatment of neurological injuries
  • T. Geeraerts, B. Vigué, C. Ract

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.