Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Psychologie communautaire et recherche : l’exemple du projet EMILIA - 23/02/09

Doi : 10.1016/j.prps.2008.03.003 
T. Greacen 1, , E. Jouet 2
Laboratoire de recherche, établissement public de santé Maison-Blanche, 3-5, rue Lespagnol, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le développement de la psychologie communautaire a entraîné à une réflexion sur les méthodes d’évaluation et de recherche. Le principe d’empowerment, c’est-à-dire le fait de donner à l’usager les moyens d’être acteur de sa santé et de prendre ses propres décisions concernant sa santé, a des implications non négligeables pour le choix des stratégies d’évaluation des actes de soins individuels comme pour des programmes de santé publique. Si nous reconnaissons l’expertise potentielle de l’usager en matière de soins, comment le faire en matière de recherche ? Comment l’usager peut-il devenir acteur non seulement de sa santé, mais aussi de la recherche et de l’évaluation en matière de santé ? L’article donne un aperçu de quelques stratégies de recherche s’appuyant sur les principes de la psychologie communautaire et, notamment, la recherche–action et la recherche action participative. L’exemple d’une étude multisite européenne sur l’accès des personnes vivant avec un trouble de santé mentale à l’éducation, à la formation tout au long de la vie et à l’emploi, actuellement en cours à Paris, est présenté en tant qu’illustration de ces méthodologies communautaires de recherche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The development of community psychology has also had significant implications in the area of evaluation and research methodology. The empowerment principle, that is, giving users the means to control their health and to make their own health decisions, has important implications for the choice of evaluation strategies for both individual therapeutic acts as well as for public health programmes. If the user’s potential expertise in the health area is to be fully acknowledged, how is this to be done with regard to research? How can users become not only actors of their own health, but also play an active role in research and health evaluation? The article gives an overview of research strategies based on community psychology principles, with a particular emphasis on action research and participative-action research. The example of a multisite European project on empowering mental-health service users to access life-long learning and employment, currently underway in Paris, is presented to illustrate these community research methods.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Recherche–action, Formation tout au long de la vie, Exclusion sociale, Maladie mentale, Emploi

Keywords : Action-research, Life-long learning, Social exclusion, Mental illness, Employment


Plan


© 2008  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 1

P. 77-88 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De la prévention à la promotion de la santé : intérêt de l’approche communautaire
  • R. Shankand, T. Saïas, D. Friboulet
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations internationales sur les tests informatisés ou les tests distribués par Internet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.