Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt des injections intravitréennes de ranibizumab dans le traitement des néovascularisations choroïdiennes péripapillaires étendues - 26/02/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2008.10.002 
Y. Nochez, M.-L. Le Lez, P.-J. Pisella
Service d’Ophtalmologie, CHU Bretonneau, Tours, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer l’efficacité des injections intravitréennes de ranibizumab dans le traitement des néovascularisations choroïdiennes péripapillaires larges ou échappant à un traitement conventionnel par laser Argon, pour lesquelles il n’existe pas à ce jour de consensus thérapeutique.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude prospective, interventionnelle, non randomisée, de 6 patients consécutifs (7 yeux) présentant une néovascularisation choroïdienne péripapillaire et traités par injections mensuelles intravitréennes de 0,5mg de ranibizumab. Une mesure de l’acuité visuelle de loin à l’échelle ETDRS et de près, un examen du fond d’œil et une angiographie à la fluorescéine et à l’ICG ont été réalisés avant le traitement. L’examen du fond d’œil et la mesure de l’acuité visuelle ont ensuite été répétés tous les mois. Une nouvelle injection mensuelle intravitréenne de ranibizumab a été décidée en cas de persistance d’activité néovasculaire.

Résultats

Trois hommes et 3 femmes, âgés en moyenne de 78±11 ans au moment du diagnostic, ont été inclus dans l’étude. Trois yeux étaient atteints de néovascularisation associée à des stries angioïdes et 3 yeux de néovascularisation « idiopathique » ; 1 œil présentait une néovascularisation associée à une maculopathie liée à l’âge. La moyenne de l’acuité visuelle de loin corrigée a significativement augmenté au cours du suivi, passant de 0,74LogMar à l’inclusion à 0,45LogMar à 9 mois (p=0,0431). Quatre injections intravitréennes en moyenne ont été réalisées en 1 an. Le suivi moyen a été de 12±3 mois.

Discussion

Les néovascularisations choroïdiennes péripapillaires sont des formes rares de néovascularisations. Leur prise en charge thérapeutique est difficile en raison des récidives fréquentes malgré le traitement. La photocoagulation au laser argon, la photothérapie dynamique et l’ablation chirurgicale donnent des résultats mitigés en termes de récupération d’acuité visuelle et de récidive.

Conclusion

Le traitement des néovascularisations choroïdiennes péripapillaires par injections intravitréennes de ranibizumab semble une option thérapeutique prometteuse. Une étude prospective à plus long terme est nécessaire pour corroborer ses résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the safety and explore the efficacy of intravitreal injection of ranibizumab 0.5mg in treatment of large peripapillary choroidal neovascularization.

Methods

This single-center, prospective, interventional, noncomparative, nonrandomized clinical case series study included six consecutive patients with large or recurrent peripapillary choroidal neovascularization. Ranibizumab 0.5mg was administered at baseline, and then monthly following the development of hemorrhage or subretinal fluid associated with visual symptoms. The response to treatment was assessed in terms of changes in lesion characteristics as measured by FA and change in visual acuity (VA).

Results

Six patients (seven eyes with peripapillary choroidal neovascularization) were enrolled. three of the seven eyes had choroidal neovascularization associated with angioid streaks, two had idiopathic neovascularization, and the last eye had peripapillary neovascular membrane associated with age-related macular degeneration. The median follow-up was 12 months (±3 months). At 1 year, the best-corrected visual acuity improved from +0.74logMar to +0.45logMar (p=0.0431), with resolution of intraretinal fluid. On average, four intravitreal injections of ranibizumab (0.5mg) were required during this year.

Discussion

Laser photocoagulation treatment, photodynamic therapy, or subretinal surgery are limited by the high recurrence rate, the difficulty in assessing the true extent of the lesion, and the difficulty in improving visual function.

Conclusion

Intravitreal ranibizumab injections appeared to be a good therapeutic option for patients with peripapillary CNV in the short term. Long-term follow-up of these patients will aid in assessing the sustained effect of the drug.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ranibizumab, Néovascularisation choroïdienne, Néovascularisation péripapillaire, Stries angioïdes

Keywords : Ranibizumab, Choroidal neovascularization, Peripapillary neovascularization, Angioid streaks


Plan


 Communication orale présentée en mai 2008 lors du 114e congrès annuel de la Société française d’ophtalmologie.


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 1

P. 25-31 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage du glaucome primitif à angle ouvert au centre national hospitalier et universitaire de Cotonou, Bénin
  • L. Yehouessi, C. Doutetien, I. Sounouvou, S. Tchabi, C. Avognon, S.K. Bassabi
| Article suivant Article suivant
  • Suivi de cohorte rétrospectif sur 5 ans des motifs de ré-hospitalisation après chirurgie vitréo-rétinienne au centre hospitalier universitaire de Besançon
  • O. Lebreton, M. Weber, B. Delbosc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.