Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La sécheresse oculaire liée aux médications systémiques - 26/02/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2008.11.001 
C. Creuzot-Garcher
Service d’Ophtalmologie, hôpital général, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg Raines, BP 159, 21033 Dijon cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les sécheresses d’origine iatrogène constituent une étiologie fréquente des sécheresses oculaires, même si elles sont rarement isolées. La sécrétion lacrymale étant principalement sous la dépendance de facteurs hormonaux et nerveux, les médications systémiques ayant des effets anticholinergiques sont les principales responsables des sécheresses d’origine iatrogénique. Le rôle joué par les hormones sexuelles, notamment les androgènes, permet de comprendre l’influence de la ménopause et des différents traitements hormonaux sur la surface oculaire. D’autres sécheresses oculaires peuvent être rencontrées dans le syndrome du greffon contre l’hôte (GvH) ou survenir lors des syndromes de Lyell et elles doivent être connues pour être traitées de façon rapide. Le traitement des sécheresses oculaires d’origine iatrogénique n’a rien de spécifique et s’appuie avant tout sur les substituts lacrymaux tout en limitant l’effet asséchant des médications employées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Iatrogenic ocular dry eye disease remains a frequent associated cause of ocular dryness. Lachrymal secretion depends on hormonal and nervous factors. Anticholinergic agents play an important role in ocular dryness because of hyposecretion. Sexual hormones and particularly androgens greatly influence lachrymal and meibomian secretions leading to the main symptoms found during menopause or hormone replacement therapy. Rare causes such as graft-versus-host disease (GVHD) and Lyell disease must be identified and promptly managed to avoid severe complications. The treatment of iatrogenic ocular dryness is mainly based on lubricants while trying to decrease the use of desiccating systemic treatments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sécheresse oculaire, Iatrogénicité, Anticholinergique, Androgènes, Hormones

Keywords : Ocular dryness, Iatrogenicity, Anticholinergic, Androgens, Hormones


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 1

P. 64-70 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Avant-propos : Pathologies iatrogènes médicales et chirurgicales
  • M. Montard
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies iatrogènes liées aux traitements du glaucome
  • A. Bron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.