Médecine

Paramédical

Autres domaines


Modèles prédictifs d’envahissement des ganglions non sentinelles en cas de métastases des ganglions sentinelles dans le cancer du sein - 27/03/09

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2008.09.021 
C. Coutant , R. Rouzier, C. Olivier, C. Bezu, O. Marpeau, Y. Delpech, S. Uzan, E. Daraï
Service de gynécologie–obstétrique et médecine de la reproduction, CancerEst, hôpital Tenon, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie-Paris-6, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Afin de diminuer la morbidité du curage axillaire (CA) et le taux de réintervention après procédure du ganglion sentinelle (GS), l’utilisation de modèles prédictifs d’envahissement des ganglions non sentinelles (GNS) en cas de GS métastatique peut être utile dans la prise en charge des patientes. Neuf modèles ont été publiés : le nomogramme du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (MSKCC), le nomogramme de la Mayo clinique, le nomogramme de Cambridge développé par Pal et al., le nomogramme de Stanford développé par Kohrt et al., le score de Tenon, le score du M.D. Anderson, le score développé par Saidi et al., et deux modèles fondés sur une partition récursive. Avant de pouvoir être utilisé en pratique courante, ces modèles doivent être validés sur des cohortes indépendantes de patientes avec une méthodologie rigoureuse. Les critères de validation sont la discrimination, la calibration et l’intérêt clinique qui repose d’une part sur l’analyse du taux de faux-négatif et d’autre part sur l’efficacité du modèle, c’est-à-dire sa capacité à sélectionner un nombre suffisant de patiente. Seulement quatre modèles (MSKCC, Stanford, MDA et Tenon) ont été évalués sur une population indépendante. Le MSKCC nomogramme a été validé par 12 équipes (AUC>0,7) et non validé par trois autres équipes en particulier sur le sous-groupe des GS micrométastatiques limitant ainsi son intérêt clinique. Le score de Tenon a été validé sur une série indépendante de 226 patientes avec une AUC à 0,82 et un taux de FN de 4,2 %.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In breast cancer, nine models have been developed to predict non SN status in patients with SN metastasis. Four models are nomograms: the Memorial Sloan-Kettering Cancer Center nomogram (MSKCC nomogram), the nomogram of Degnim et al. (Mayo nomogram), the nomogram of Pal et al. (Cambridge nomogram), and the nomogram of Kohrt et al. (Stanford nomogram). Three models are scoring systems: the Tenon score, the score from the M.D. Anderson Cancer Center (MDA score), and the score of Saidi et al. Finally, two are recursive partitioning tools developed by Kohrt et al. Before being used in routine, these models have to be validated in independent populations based on discrimination and calibration. However, the main issue is their clinical utility based not only on the low false negative rate but also its potential to discriminate patients with a low risk of non SN involvement. Several institutions have tested the MSKCC nomogram, with AUC ranging from 0.58 to 0.86. It was not validated by four studies which did not recommend its use even in patients with micrometastasis.The external validation of the Tenon score confirmed its relevance with an AUC of 0.82.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du sein, Modèles mathématiques, Ganglion sentinelle, Ganglion non sentinelle, Prédiction

Keywords : Breast cancer, Mathematical models, Sentinel lymph node, Non sentinel lymph node, Prediction


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 2

P. 160-166 - février 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la chirurgie réparatrice pelvienne sur la sexualité
  • B. Fatton, D. Savary, L. Velemir, J. Amblard, M. Accoceberry, B. Jacquetin
| Article suivant Article suivant
  • Incontinence urinaire : faut-il traiter chirurgicalement les femmes en âge de procréer ?
  • L. Panel, P. Mares, R. de Tayrac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.