Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôles et missions de la personne de confiance à l’hôpital : insuffisamment connus par les malades : Enquête semi-directive chez 95 patients du CHU de Nantes - 06/04/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.06.021 
Renaud Clement 1, , Romain Guille 2, Olivier Rodat 1, Pierre Lombrail 2
1 Laboratoire de médecine légale, faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil 44035 Nantes, France 
2 PIMESP, CHU de Nantes, hôpital Saint-Jacques, 85 rue Saint-Jacques 44093 Nantes, France 

Renaud Clement, Laboratoire de médecine Légale, 1 rue Gaston Veil, 44 035 Nantes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La loi du 4 mars 2002 permet au malade hospitalisé de désigner une personne de confiance qui peut le soutenir, l’aider et le représenter tout au long de sa maladie. Cette possibilité doit être proposée obligatoirement par les établissements hospitaliers.

Objectif

Une étude a été réalisée afin de savoir si les malades hospitalisés savaient ce qu’est une personne de confiance et si oui comment l’avaient-ils appris ? L’étude a cherché à connaître qui est ou serait alors désigné et quels sont ou seraient les rôles et missions qui lui apparaissent/apparaitraient importants ?

Méthode

Par un question semi-directif distribué aux malades hospitalisés dans des unités de soins aigus, de soins de suite et de soins de longue durée du CHU de NANTES, ceux-ci évaluaient les rôles et les missions attribués à la personne de confiance par les textes juridiques.

Résultats

Prés d’1 malade sur 2 ne savait pas ce qu’est une personne de confiance. Un parent direct (enfants, conjoint et non le médecin traitant) est ou serait désigné. La personne de confiance est une aide jugée très important par les malades. Plus de 8 malades sur 10 estiment son assistance très précieuse dans l’accompagnement lors de l’hospitalisation et dans le respect de leurs dernières volontés plus que dans le soutien direct, la présence et le soutien lors de l’annonce du diagnostic ou de la prise de décision médicale. Les malades âgés de plus de 65 ans et à la retraite connaissent moins bien cette personne de confiance. L’information délivrée à la personne de confiance doit être l’objet pour le malade d’un véritable partenariat avec les équipes de soin.

Discussion

L’information et la connaissance par les malades et les soignants des rôles et missions de la personne de confiance sont clairement insuffisantes. Les établissements en autre, n’ont pas pris toute la mesure de cette obligation de proposer sa désignation. Une formation initiale et continue des soignants à son sujet seraient nécessaires.

Conclusion

Les malades accordent une grande importance à cette personne de confiance et cette étude montre que les malades lui accorderaient beaucoup d’importance si les services hospitaliers répondaient à leurs obligations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The law of March 4th, 2002 allows the patient hospitalized to appoint a reliable person who can support him, help him and represent him throughout his disease. This possibility must be necessarily proposed by hospitals. The roles and the missions entrusted to this reliable person do not stop becoming more marked since.

Objective

A study was realized to know if the hospitalized patients knew that is a reliable person and if yes how had they learnt him? The study tried to know who is or would then be appointed and who are or would be and would be the roles and missions which appear to him important?

Method

By one question semi-directive distributed to the patients hospitalized in units of pointed care, following care and the long-term care of Nantes (France), these estimated the roles and the missions awarded to the reliable person by the legal texts.

Results

A meadow of a patient on two does not know who is a reliable person. A direct relative (parent children, spouse and not the regular doctor) is or would be indicated. The reliable person is a help considered very important by the patients. More than 8 patients on 10 estimate him very precious audience in the accompaniment during the hospitalization and in the respect for their last wills more than in the direct support. The patients of more than 65 years old and retired know less well this reliable person. The information delivered to the reliable person has to be the object for the patient of a real partnership with the teams of care.

Discussion

The information and the knowledge by the patients and the nursing of the roles and the missions of the reliable person are clearly insufficient. Establishments in other did not take all the measure of this obligation to propose his name. An initial and continuous training nursing on its subject would be necessary.

Conclusion

The patients grant a big importance for this reliable person and this study shows that the patients would tune him a lot of importance if hospital departments answered their obligations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 4

P. 534-540 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réalisation d’un score clinique de prédiction de thrombose veineuse profonde des membres inférieurs spécifique à la médecine générale
  • Pierre Gagne, Luc Simon, Florence Le Pape, Luc Bressollette, Dominique Mottier, Grégoire Le Gal
| Article suivant Article suivant
  • Revue de pertinence des journées d’hospitalisation en médecine et chirurgie : un tiers de journées inappropriées au CHU de Nantes
  • Cécile Paillé-Ricolleau, Mohamed Hamidou, Pierre Lombrail, Leïla Moret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.