Médecine

Paramédical

Autres domaines


cardiovascular - Pelvic trauma: impact of iodinated contrast material extravasation at MDCT on patient management - 08/04/09

Doi : JR-12-2008-89-12-0221-0363-101019-200901289 

I Kamaoui [1],

M Courbiere [1],

B Floccard [2],

O Monneuse [3],

B Allaouchiche [3],

F Pilleul [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traumatisme pelvien : impact de l’extravasation du produit de contraste iodé au scanner multidétecteur dans la prise en charge thérapeutique

Objectif. Déterminer l’impact de l’extravasation de contraste sur le scanner multidétecteur avec injection de contraste iodé dans la sélection des patients nécessitant une embolisation vasculaire pour la prise en charge des patients avec fractures pelviennes.

Patients et méthodes. De 1998 à 2004, les patients présentant une fracture pelvienne grave admis au déchoquage ont été inclus pour obtenir un scanner multidétecteur avec injection intraveineuse de contraste iodé avant traitement spécifique. Les patients avec extravasation de contraste au scanner multidétecteur ont eu immédiatement une embolisation vasculaire afin de contrôler l’état hémodynamique. Une procédure orthopédique a été proposée si aucune extravasation de contraste n’était identifiée. La présence ou l’absence d’une extravasation de contraste au scanner multidétecteur et l’état hémodynamique du patient ont été notés.

Résultats. Soixante-quatorze patients avec fracture pelvienne (âge moyen : 34 ans) ont eu un scanner multidétecteur avec injection intraveineuse de contraste iodé avant décision thérapeutique. Une embolisation vasculaire a été réalisée chez 42 patients : 38 d’entre eux présentaient une extravasation de contraste pelvien au scanner multidétecteur et quatre patients présentaient un choc hémodynamique malgré un scanner sans extravasation. Par ailleurs, un traitement orthopédique a été réalisé en première intention après un scanner multidétecteur négatif chez 27 patients et positif chez 5 patients avec état hémodynamique stable.

Conclusion. Dans notre étude, la présence d’une extravasation de contraste au scanner multidétecteur a été déterminante dans la réalisation d’une embolisation vasculaire chez les patients avec fracture pelvienne.

Abstract

Purpose. To determine the impact of iodinated contrast material extravasation at MDCT in selecting patients with pelvic fractures that require vascular embolization.

Patients and methods. All patients with severe pelvic fracture admitted to the trauma unit between 1998 and 2004 underwent contrast enhanced MDCT prior to additional specific treatment. All patients with extravasation underwent immediate vascular embolization for hemodynamic stabilization. Orthopedic management was proposed when no contrast extravasation was demonstrated. The presence or absence of contrast extravasation on MDCT and the hemodynamic status of the patients were recorded.

Results. Seventy-four patients with pelvic fracture (mean age : 34 years) underwent contrast enhanced MDCT prior to therapeutic management. Vascular embolization was performed in 42 patients : 38 showed contrast extravasation and 4 were in hemodynamic shock but showed no extravasation. Orthopedic management was performed in 27 patients after negative MDCT and 5 hemodynamically stable patients with positive MDCT.

Conclusion. In our patient population, the presence of iodinated contrast material extravasation at MDCT was a determinant factor in the selection of patients for vascular embolization.


Mots clés : Fractures pelviennes , Scanner multidétecteur , Extravasation de contraste , Embolisation artérielle

Keywords: Pelvic fracture , MDCT , Contrast extravasation , Arterial embolization


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 89 - N° 11-C1

P. 1729-1734 - novembre 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.