Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une nouvelle approche de la souffrance globale de personnes en fin de vie - 14/04/09

Doi : 10.1016/j.medpal.2008.11.002 
Pierre Roquebert
48, boulevard Montebello, 59000 Lille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet essai ne relève ni de la réflexion philosophique ni des acquis des sciences humaines mais s’enracine dans une expérience personnelle. Il vise à la fois à rejoindre l’expérience commune et à clarifier la recherche de signification de la « dimension spirituelle » dans une société sécularisée. L’approche nouvelle proposée est le passage de la définition quadridimensionnelle de la souffrance globale établie par Cicely Saunders à une définition tridimensionnelle (physiologique, psychologique, sociale), nommée « souffrance existentielle », commune à tout être humain, conjointe ou non à une « souffrance religieuse » ou à une « souffrance métaphysique », propre à qui adhère à une religion ou à une philosophie, chacune ayant son autonomie à reconnaître et à respecter.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

This essay does not present a philosophical reflection or scientific evidence in the field of social sciences but rather relates personal experience. The goal is to better understand common experience and clarify the search for the significance of the “spiritual dimension” in a lay society. The new approach proposed is a passage from the four dimensional definition of overall suffering established by Cicely Saunders to a three dimensional definition (physiology, psychology, social) called “existential suffering”, which is common to all human beings, whether linked or not to a “religious suffering” or a “metaphysical suffering”, which is specific to those who belong to a religious or philosophical denomination, each one of those sufferings having its own autonomy to be recognized and respected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Souffrance globale, Dimension spirituelle, Sujet souffrant, Souffrance existentielle, Souffrance religieuse

Keywords : Overall suffering, Spiritual dimension, Suffering subject, Existential suffering, Religious suffering


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 2

P. 91-95 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les équipes hospitalières de soins palliatifs dans le processus de rationalisation des soins. Entre engagement idéologique et contraintes financières
  • Yaël Tibi-Levy
| Article suivant Article suivant
  • L’école, une spécificité des soins palliatifs pédiatriques : réalité et vicissitudes
  • Hélène Dufresne, Christine Bodemer, Smail Hadj-Rabia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.