Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L003 Contrôle de l’angiogenèse embryonnaire et pathologique par arn interférence : invalidation de dicer dans les cellules musculaires lisses - 17/04/09

Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72418-0 
N. Sabaa-Mettoudi 1, S. Gauvrit 1, J. Philippe 1, M. Lesage 1, A. Patel 2, S. Germain 1
1 Inserm U833, Collège de France, Paris, France 
2 CNRS UMR 6097, IPMC, Nice, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

De nombreux facteurs épigénétiques, dont l’ARN interférence module l’expression génique au cours des pathologies cardiovasculaires. Bien que les micro-ARNs (miARN) soient exprimés dans le système cardiovasculaire, leur rôle est jusqu’alors peu connu.

L’objectif de ce travail est d’étudier le rôle de l’ARN interférence dans la régulation de l’angiogenèse développementale et pathologique par invalidation de DICER in vivo spécifiquement dans les cellules musculaires lisses (CML). Nous disposons de souris dont le gène dicer est floxé (allèle dicer conditionnel) 1 , permettant d’invalider spécifiquement Dicer dans les cellules exprimant une recombinase Cre sous le contrôle de promoteurs spécifiques des cellules musculaires lisses (⍺-SMA ; SM-MHC ; sm22), Ces souris ont aussi été croisées avec des souris R26R permettant d’analyser les cellules recombinées 2 .

Nos premiers résultats montrent que les embryons dont le gène dicer sous le contrôle du promoteur sm22 présentent des anomalies de développement embryonnaire à E16,5 (figure 1). Les embryons mutants souffrent d’hémorragies importantes entraînant la mort. La mort embryonnaire ne correspond à priori pas à des défauts de vasculogenèse importants, mais est plutôt caractéristique de défauts de remodelage angiogénique tels qu’une perméabilité endothéliale exacerbée ou une mauvaise différenciation des péricytes, induisant des vaisseaux immatures et perméables. Nous analysons donc les défauts vasculaires responsables de la mort embryonnaire en étudiant la morphologie des vaisseaux sanguins des souris mutantes, au cours du développement, par marquage spécifique des veines, des artères, des CML ou des péricytes et des vaisseaux lymphatiques par marquages immunohistochimiques CD31, ⍺-SMA, NG2, et VEGF-R3.



Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° S1

P. S118 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L002 Étude des modifications post-traductionnelles des protéines contractiles lors du remodelage ventriculaire gauche post-infarctus
  • E. Dubois, C. Cieniewski-Bernard, P. Mulder, H. Drobecq, C. Flahaut, C. Thuillez, P. Amouyel, V. Richard, F. Pinet
| Article suivant Article suivant
  • L004 New insights into the mechanisms of the cardiac electrophysiological changes with aging in mice
  • P. Naud, A. Courboulin, J. Morissard, Y. Frelin, S. Demolombe

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.