Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

F010 L’hypothermie induite par ventilation liquide totale permet d’induire une cardioprotection persistante après une ischémie myocardique prolongée chez le lapin - 17/04/09

Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72263-6 
M. Chenoune, R. Tissier, F. Lidouren, N. Couvreur, A. Bize, B. Ghaleh, A. Berdeaux
Inserm U955 Equipe 3, Université Paris 12, Créteil, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La ventilation liquide totale hypothermisante par des perfluorocarbonnes (VLT) induit une cardioprotection puissante lorsqu’elle est instaurée au cours d’une occlusion coronaire (OC) de 30min chez le lapin. Nous avons souhaité évaluer si cette protection était caractérisée par un plateau de cardioprotection après une OC prolongée de 60min. Nous avons également comparé son effet à celui d’une stratégie hypothermisante traditionnelle par refroidissement externe (RE).

Méthode

Des lapins anesthésiés ont été soumis à une OC de 60min suivies de 4h de reperfusion avant détermination des tailles d’infarctus et du “no reflow”. Ils ont aléatoirement été soumis à une OC normothermique (groupe Témoin, n=7) ou avec un refroidissement débuté à la 5emin d’OC (température cible : 32°C dans l’atrium gauche). L’hypothermie était induite soit par un refroidissement externe traditionnel par l’application de couvertures froides (groupe RE, n=7), soit par l’induction d’une hypothermie ultra-rapide par un épisode de 20min de VLT (groupe VLT, n=6). Un dernier groupe a fait l’objet d’une hypothermie induite par VLT débutée de manière plus tardive, c’est-à-dire à partir de la 20emin d’OC (groupe VLT20min, n=6). Au cours de la reperfusion, les animaux des groupes hypothermes ont tous été réchauffés.

Résultats

La température atriale gauche n’était pas différente entre les groupes au début du protocole expérimental, comme le montre le Tableau. A la 30emin d’OC, l’hypothermie était discrète dans le groupe RE par rapport au groupes VLT et VLT20min. Les températures étaient en revanche comparables dans les groupes hypothermes à la 60emin d’OC (∼32°C). Les tailles d’infarctus et de “no reflow” étaient significativement réduites dans les groupes VLT et VLT20min, mais pas dans le groupe RE par rapport au groupe Témoin.

Conclusion

L’hypothermie induite par ventilation liquide totale permet d’induire une cardioprotection persistante après 60min d’occlusion coronaire chez le lapin, à savoir dans le cas d’un infarctus massif et quasi-transmural. Un refroidissement externe s’avère inefficace dans ces conditions malgré l’atteinte d’une même température cible au moment de la reperfusion. Ces données renforcent l’intérêt d’une hypothermie ultra-rapide au cours du processus ischémique.





Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° S1

P. S56-S57 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • F009 Role of protein phophatases in the loss of cardioprotection against myocardial infarction by ischemic postconditioning in obese ob/ob mice
  • O. Bouhidel, S. Pons, R. Souktani, R. Zini, A. Berdeaux, B. Ghaleh
| Article suivant Article suivant
  • F011 Effect of ivabradine on myocardial systolic function following post-infarction in conscious rabbits
  • R. Tissier, N. Couvreur, S. Pons, V. Chetboul, P. Bruneval, V. Gouni, J.-L. Pouchelon, B. Ghaleh, A. Berdeaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.