Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

G013 Prévalence élevée du syndrome de Brugada chez les patients atteints de maladie de Steinert - 17/04/09

Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72288-0 
K. Wahbi 1, V. Fressart 2, H.-M. Becane 1, C. Meune 3, A. Lazarus 4, P. Richard 2, B. Eymard 1, D. Duboc 3
1 Institut de Myologie, Hôpital Pitié Salpêtrière, Paris, France 
2 Unité Fonctionnelle de Cardiogénétique et Myogénétique, Service de Biochimie B, Hôpital Pitié Salpêtrière, Paris, France 
3 Service de Cardiologie, Hôpital Cochin, Paris, France 
4 InParys clinical research group, Saint Cloud, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Rationnel

La maladie de Steinert (DM1) est une maladie systémique associée à un risque élevé de mort subite en rapport avec des troubles conductifs et des arythmies ventriculaires. Le mécanisme de ces morts subites n’est pas connu. Notre objectif était de déterminer si le syndrome de Brugada est impliqué dans ces complications.

Méthode

Nous avons analysé les électrocardiogrammes de 500 patients atteints de maladie de Steinert. Les patients ayant un tracé ECG avec un Brugada de type 1 ont bénéficié d’un séquençage du gène SCN5A et d’un bilan cardiaque comprenant un holter ECG, une échocardiographie et une exploration électrophysiologique.

Résultats

Un ECG avec un aspect de Brugada de type 1 a été identifié chez 7 patients, soit une prévalence 80 fois plus élevée que dans la population générale. Le séquençage de SCN5A était normal chez tous les patients. Un patient a fait une mort subite en rapport avec une fibrillation ventriculaire et la stimulation ventriculaire programmée a déclenché des tachycardies ventriculaires polymorphes chez 5 patients.

Conlusion

La prévalence du syndrome de Brugada est plus élevée chez les patients DM1 que dans la population générale. Les patients présentant l’association de ces deux anomalies semblent exposés à un risque élevé d’arythmies ventriculaires sévères.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° S1

P. S66 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • G012 Long-chain acylcarnitines regulate ihERG while medium-chain acylcarnitine do not
  • F. Ferro, T.-A. Tran, A. Ouille, D. Babuty, F. Labarthe, J.-Y. Le Guennec
| Article suivant Article suivant
  • G014 Identification of Interstitial cells of Cajal in human pulmonary veins
  • E. Morel, D. Meyronet, P. Chevalier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.