Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

H024 Gestion du calcium intracellulaire lors de l’hypertrophie et l’insuffisance cardiaque droite - 17/04/09

Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72323-X 
D. Benoist, Z. Yang, D.-S. Steele, E. White
Institute of Membrane and Systems Biology, University of Leeds, Leeds, United Kingdom 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’altération des propriétés contractiles cardiaques observées lors de l’hypertrophie ou l’insuffisance cardiaque (IC) est généralement attribuée à des anomalies de gestion du calcium intracellulaire (1). Si ces anomalies survenant lors de l’hypertrophie ou l’IC gauche ont fait l’objet de nombreux travaux, celles intervenant lors de l’IC droite n’ont été que très peu étudiées. L’objectif de cette étude était de déterminer si le cycle calcique était altéré lors de l’hypertrophie et de l’IC droite.

Des rats mâles Wistar (200g) ont reçu une injection intrapéritonéale de monocrotaline (MCT) à 30mg/kg pour induire une hypertrophie ou 60mg/kg pour induire une IC droite. Les animaux furent sacrifiés 3-4 semaines après injection et les cardiomyocytes du ventricule droit isolés enzymatiquement. Le raccourcissement cellulaire et les transitoires calciques ont été enregistrés dans les myocytes préalablement chargés avec l’indicateur calcique fura-4 AM. La caféine (20mM) a été utilisée pour évaluer le contenu en calcium du réticulum sarcoplasmique. Les sparks calciques on été acquis par microscopie confocale avec l’indicateur calcique fluo-4 AM.

Le raccourcissement cellulaire a significativement diminué lors de l’IC (−29 % vs. contrôle). L’amplitude des transitoires calciques a significativement augmenté au stade hypertrophique (+ 43 % vs. contrôle) et lors de l’IC (+ 56 % vs. contrôle). Le contenu en calcium du réticulum sarcoplasmique a également augmenté au stade hypertrophique (+ 20 % vs. contrôle) et au cours de l’IC (+ 61 % vs. contrôle). Les sparks calciques ont vu leur fréquence, leur durée et leur taille augmenter alors que leur intensité a progressivement baissé lors du développement de l’hypertrophie puis de l’IC.

L’augmentation du contenu en calcium du réticulum sarcoplasmique au cours de ces stades pathologiques explique l’augmentation observée de l’amplitude des transitoires calciques mais également l’augmentation du nombre de sparks. Cependant, ces anomalies ne semblent pas être directement responsables de la diminution du raccourcissement cellulaire. Nous suggérons qu’une désensibilisation des myofilaments pour le calcium (2) permettrait d’expliquer cette altération de la contraction alors que l’amplitude des transitoires calciques est augmentée.

(1) Hasenfuss, G. et Pieske, B. (2002). J. Mol. Cell. Cardiol. 34, 951-969.

(2) Lamberts, R.R. et al. (2007). J. Physiol. 582, 695-709.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° S1

P. S80-S81 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • H023 Altération du métabolisme lipidique dans le tissue myocardique des ratons de 21 jours, carencés en donneurs de méthyles au cours de l’allaitement
  • M. Moreno-Garcia, R.-M. Gueant-Rodriguez, J.-M. Alberto, F. Maskali, R. Guieu, Y. Juilliere, J.-L. Gueant
| Article suivant Article suivant
  • H025 Les récepteurs bêta3-adrénergiques cardiaques comme nouvelle cible thérapeutique de la cardiomyopathie dilatée
  • N. Merlet, E. Lavazais-Blancou, B. Rozec, C. Gauthier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.