Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

H032 Etude de la dynamique spatiale et temporelle de la surface des cardiomyocytes ventriculaires sains et provenant de souris mdx - 17/04/09

Doi : 10.1016/S1875-2136(09)72331-9 
C. Lorin, H. Duclohier, C. Cognard, J.-F. Faivre, P. Bois, S. Sebille
Institut de Physiologie et de Biologie Cellulaires, UMR Université de Poitiers/CNRS n° 6187, Poitiers, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) est une pathologie génétique récessive fatale liée au chromosome X. Elle atteint les hommes et son incidence est d’une naissance sur 3 500. Elle se caractérise dans le muscle squelettique par une dégénération musculaire progressive et une nécrose des fibres musculaires. Les conséquences pour les patients sont multiples. Dès l’âge de 12 ans, ils ne peuvent plus se déplacer que dans une chaise roulante et leur espérance de vie n’excède pas 20 ans en raison de graves complications respiratoires et cardiaques.

La DMD est liée à l’absence d’une protéine sous-membranaire, la dystrophine, qui fait partie d’un complexe moléculaire DGC (Dystrophin-associated Glycoprotein Complex) composé d’éléments extracellulaires, membranaires et cytosoliques. Cette association réalise un lien structural indispensable entre la cellule et la matrice extracellulaire lors du processus d’excitation-contraction. Comme la dystrophine est sous-membranaire, son absence provoque des réorganisations spatiales protéiques importantes. L’objectif de notre étude est de visualiser ces réarrangements structuraux au moyen de la Microscopie de Conductance Ionique à Balayage (ou Scanning Ion Conductance Microscopy).

Cette technique est basée sur la capacité d’une micropipette à balayer la surface d’une cellule tout en restant à une distance constante de la membrane plasmique. Les mouvements verticaux de la pipette au-dessus de la cellule, nécessaires pour maintenir une distance constante, permettent de construire la topographie membranaire.

Nous avons d’abord travaillé sur des cardiomyocytes ventriculaires fraîchement dissociés de souris mâles BL10 saines et âgées, pour comparer nos résultats à ce qui a déjà été publié sur le rat. Les myocytes ont été isolés par la technique de Langendorff puis scannés par le SCIM. Dans les préparations « contrôle », nous retrouvons des invaginations membranaires se répétant avec régularité tous les 2 μm environ comme observés chez le rat (Gorelik et al, 2006).

Les cardiomyocytes ventriculaires de souris mâles BL10 mdx (modèle animal de la DMD), et âgées présentant une cardiomyopathie dilatée sont en cours d’étude pour déterminer s’il existe des différences topographiques avec les cellules « contrôle », résultant du manque de dystophine.

Julia Gorelik et al, Cardiovascular Research, 72 (2006) 422-429.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° S1

P. S84 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • H031 Short-term heart rate reduction induced by ivabradine administered to rats with well-established heart failure improves cardiac function, augments neo-angiogenesis and reduces myocardial hypoxia
  • Y. Fang, F. Bauer, P. Mulder, E. Brakenhielm, F. Lallemand, P. Gluais, J. Roussel, C. Thuillez
| Article suivant Article suivant
  • H033 Association du Polymorphisme De IL1B Avec le Stress Mental et la Dysfonction Systolique Ventriculaire Gauche (DSVG)
  • R. Guéant-Rodriguez, Y. Juilliere, S.-F. Battaglia-Hsu, P. Reyes, E. Aliot, N. Danchin, J.-L. Gueant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.