Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic et prise en charge des lésions précancéreuses du col utérin pendant la grossesse - 20/04/09

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.11.018 
L. Selleret, P. Mathevet
Service de gynécologie-obstétrique, pavillon L, hôpital Édouard-Herriot, 5, place Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’incidence des dysplasies cervicales au cours de la grossesse est estimée à 1 %. La grossesse doit donc être une situation où il faut actualiser le dépistage cytologique. Ainsi, il est conseillé de réaliser une nouvelle cytologie cervicale en début de grossesse si la précédente remonte à deux ans ou plus, sinon il faut s’assurer d’avoir un exemplaire du compte rendu du dernier frottis lors de la déclaration de grossesse. La cytologie cervicale garde toute sa valeur pendant la grossesse et le frottis est d’autant plus intéressant que la zone de jonction est bien accessible du fait de l’éversion du col lors de la grossesse. En cas d’anomalies cytologiques observées en cours de grossesse, la prise en charge doit comporter une coloscopie et des biopsies, quel que soit le degré de gravité de l’anomalie cytologique (ASC-US, ASC-H, AGC, LBG, LHG, cancer invasif). La biopsie guidée par colposcopie reste indispensable au diagnostic formel. La prise en charge de la patiente dépend du résultat du trépied cytologie–colposcopie–histologie. Dans l’état actuel des connaissances, il n’y a aucune indication de test HPV pendant la grossesse. Si la confrontation cytologie–colposcopie éventuellement biopsique exclut une invasion (soit dans la majorité des grossesses), aucun geste thérapeutique n’est réalisé pendant la grossesse et le traitement est reporté en postpartum après réévaluation complète. Si la biopsie ne peut exclure une invasion, une conisation diagnostique associée à un cerclage doit être réalisée, intervention qui doit rester une procédure d’exception. L’évolution des dysplasies au cours de la grossesse est marquée par une stabilité ou une régression, les progressions sont rares. Lors de l’exploration d’une anomalie cytologique en cours de grossesse, un cancer micro-invasif du col utérin peut finalement être diagnostiqué, soit sur une biopsie, soit sur une pièce de conisation ; l’évaluation optimale de ces lésions passe par la réalisation d’une conisation à titre diagnostique associée éventuellement à une IRM. Les cancers micro-invasifs peuvent être surveillés jusqu’à l’achèvement de la grossesse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The rate of CIN discovered during pregnancy is around 1%. Pregnancy should be a period for the checking of pap-smear. So a pap-smear should be performed if the last one is more than two years old. If the pap-smear is less than two years old, a copy of its result should be obtained. The cervical cytology is valid during pregnancy, and usually pregnancy induced an opening of the junction zone that helps to have a good evaluation of the cervix. When atypical cells are found in the pap-smear performed during pregnancy, the management should include a colposcopy and biopsies, whatever the severity of the abnormal cells (ASC-US, ASC-H, AGC, LBG, LHG, invasive carcinoma). The biopsy should be guided by the colposcopy. Biopsy is required for an optimal diagnosis. The management of the pregnant patient should be based on the results of cytology, and colposcopy and biopsies. Currently there is no indication for HPV-typing during pregnancy. If an invasive tumor is excluded after cytology, and colposcopy and biopsy, no treatment is performed during pregnancy, and the treatment is postponed after delivery following a complete cervical reevaluation. If an invasion cannot be excluded with the biopsy; a diagnostic conization completed with a cerclage should be performed. This procedure should be exceptionally performed. During pregnancy, CIN lesions are usually stable or regress; progression of CIN is rare. When managing an abnormal pap-smear during pregnancy, a microinvasive cervical cancer may be found on a biopsy or conization specimen. Staging of these lesions requires always a conization and eventually a pelvic MRI. Microinvasive cervical cancers can be only followed until the end of the pregnancy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Frottis cervical, Dysplasie cervicale, Colposcopie, Conisation

Keywords : Pregnancy, Pap-smear, CIN, Colposcopy, Conization


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1S

P. S131-S138 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recommandations pour la surveillance des patientes traitées pour des lésions de haut grade du col utérin
  • J.-L. Mergui, V. Polena, E. David-Montefiore, S. Uzan
| Article suivant Article suivant
  • Intégration du test HPV dans le dépistage primaire ?
  • D. Riethmuller, R. Ramanah, J.-L. Pretet, C. Mougin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.