Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vaccination contre le papillomavirus humain - 20/04/09

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.11.019 
J.-L. Brun a, b
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 
b Laboratoire de virologie, EA 2968, université Victor-Segalen, 33076 Bordeaux, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Évaluer l’efficacité, la tolérance, la durée de la protection et les limites de la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) pour déterminer les indications potentielles des vaccins prophylactiques.

Matériels et méthodes

Revue de la littérature avec croisement des bases de données Medline, Biosis et Pascal en juillet 2007. Trente articles ont été sélectionnés après lecture de 546 titres et résumés.

Résultats

La vaccination prophylactique à base de particules pseudovirales L1 est bien tolérée et efficace pour prévenir l’infection à HPV 16 et 18 et les lésions cervicales précancéreuses viro-induites chez des jeunes femmes naïves avec un recul de cinq ans. Le vaccin quadrivalent permet en plus la prévention des infections par HPV 6 et 11 et de leurs conséquences. Le vaccin bivalent pourrait aussi prévenir les infections par HPV 31 et 45 par protection croisée. Les adolescentes avant le début de leur activité sexuelle sont la cible privilégiée de la vaccination prophylactique. En effet, leur réponse immunitaire est excellente et la prévalence de l’infection HPV augmente rapidement au décours des premiers rapports. En revanche, les vaccins sont inefficaces chez les femmes porteuses d’un ADN viral de type 16 ou 18 ou ayant des lésions viro-induites. La vaccination prophylactique n’est pas efficace sur les autres HPV à haut risque. La vaccination thérapeutique contre les dysplasies cervicales est en cours d’évaluation.

Conclusions

La vaccination prophylactique anti-HPV efficace et bien tolérée devrait s’associer au dépistage pour une prévention optimale des cancers du col utérin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To assess the efficacy, the tolerance, the duration of protection and the limitations of papillomavirus vaccines and to determine the potential indications for prophylactic vaccination.

Materials and methods

Medline, Biosis and Pascal contents were searched to July 2007. Of 546 abstracts, 30 studies were selected.

Results

Prophylactic vaccines are composed of L1 virus-like particles. They are well-tolerated and effective in preventing HPV 16/18 infections and related cervical diseases in young women who are naive to HPV 16/18 after five years of follow-up. In addition, the quadrivalent vaccine prevents HPV 6/11 infections and their consequences. The bivalent vaccine may also prevent HPV 31/45 infections by cross-protection. Young girls before sexual debut are the main target for prophylactic vaccines. Indeed, they demonstrate an excellent immune response after injection and the prevalence of HPV infection increases dramatically after the first sexual intercourse. However, vaccines are ineffective in healthy HPV 16/18 carriers or on existing lesions. Prophylactic vaccines are not effective in women infected by other oncogenic HPV. Therapeutic vaccine effects against cervical dysplasia are currently being assessed.

Conclusion

Prophylactic vaccination against HPV is effective, well-tolerated, and should be associated with screening to optimize the prevention of cervical cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vaccin, Papillomavirus humain

Keyword : Papillomavirus vaccines


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1S

P. S155-S166 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt des nouveaux marqueurs dans la prise en charge des lésions précancéreuses du col utérin
  • R. Dachez
| Article suivant Article suivant
  • Texte des recommandations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.