Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surveillance fœtale continue ou discontinue, télémétrie et centrale d’analyse - 20/04/09

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.11.008 
F. Bretelle a, , R. Le Du a, C. Foulhy b
a Service de gynécologie obstétrique, hôpital Nord, chemin des Bourrely, université Aix-Marseille-II, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Service de gynécologie obstétrique, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La surveillance du rythme cardiaque fœtal pendant le travail est devenue quasiment systématique. S’il n’est pas question de remettre en cause la justification de celle-ci, ses modalités sont régulièrement discutées. La surveillance continue diminue le risque de convulsions néonatales au prix d’une probable augmentation modérée des naissances instrumentées sans influence démontrée sur le pronostic néonatal à long terme. Il n’y a pas d’impact des modes de surveillance (continue ou discontinue) sur la mortalité périnatale. L’étude la plus récente montre un bénéfice néonatal à l’enregistrement continu associé à un accroissement des césariennes pour anomalies du rythme cardiaque fœtal sans augmentation de celles-ci. La surveillance fœtale continue a une meilleure sensibilité que la surveillance discontinue dans la détection des acidoses néonatales. Il existe de nombreux arguments pour préconiser la surveillance du rythme cardiaque fœtal en continu ; cependant la surveillance discontinue peut être réalisée dans des conditions strictes d’application.

La télémétrie a été peu évaluée dans la surveillance du travail mais des expériences sont en cours.

Les centrales de surveillance n’améliorent pas la prise en charge maternofœtale et ne diminuent pas la morbidité néonatale. Les centrales de surveillance pourraient augmenter les taux de césariennes et d’extractions instrumentales. Les centrales de surveillance améliorent l’organisation de la surveillance fœtale. Elles permettent également d’archiver les rythmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Fetal heart monitoring during labor is almost systematic today. Continuous monitoring decreases neonatal convulsions, but increases caesarean section and forceps deliveries without impact on long term neonatal prognosis. Overall, there is no proved impact of cardiac fetal monitoring (continuous or intermittent) on perinatal mortality. The most recent study shows neonatal benefits of continuous monitoring associated with an overall increase of caesarean section rate. Continuous fetal monitoring has a better sensitivity to detect acidosis. Many arguments for continuous fetal monitoring will be reported in this review. In specific conditions, intermittent fetal auscultation can be realised, but in current practice such conditions can rarely be applied.

Telemetry has been poorly evaluated to date but experiences are currently undertaken. Central fetal monitoring does not improve neonatal issue but could increase caesarean section rate. Central of fetal monitoring could help in the organisation and the conservation of fetal heart monitoring.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Surveillance fœtale, Discontinue, Intermittente, Télémédecine, Centrale d’analyse

Keywords : Intermittent auscultation, Continous fetal monitoring, Telemedicine and fetal monitoring, Central fetal analysis


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1S

P. S23-S33 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du fœtus à l’admission des grossesses « a priori » à bas risque
  • P. Poulain, C. Mercier
| Article suivant Article suivant
  • Rythme cardiaque fœtal pendant le travail : définitions et interprétation
  • A. Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.