Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pratiques obstétricales associées aux anomalies du rythme cardiaque fœtal (RCF) pendant le travail et mesures correctives à employer en cas d’anomalies du RCF pendant le travail - 20/04/09

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.11.011 
É. Verspyck , L. Sentilhes
Service de gynécologie-obstétrique, clinique gynécologique et obstétricale, CHU Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Identifier certaines conduites obstétricales susceptibles d’altérer le rythme cardiaque fœtal (RCF) et proposer des mesures correctives à employer en cas d’anomalies du RCF pendant le travail.

Méthodes

La recherche bibliographique a été réalisée de manière systématique en utilisant les banques de données du Medline et de la Cochrane Library sur une période s’étalant de 1980 à juin 2007.

Résultats

L’amniotomie précoce et/ou l’administration de fortes doses d’ocytocine raccourcissent la durée du travail sans pour autant réduire les taux globaux de césariennes (NP1). L’amniotomie précoce et systématique augmente la fréquence des ralentissements variables (NP1). L’administration de fortes doses d’ocytocine ou l’augmentation rapide du débit d’ocytocine favorisent l’apparition d’une hyperactivité utérine (NP1). L’hyperactivité utérine est associée à une fréquence augmentée d’anomalies du RCF et de nouveau-nés en acidose (NP3). Le décubitus latéral est susceptible d’améliorer certains troubles du RCF en levant en partie la compression aortocave (NP3). L’administration systématique d’oxygène chez la mère est susceptible d’altérer défavorablement l’équilibre acidobasique du nouveau-né (NP2) et son bénéfice néonatal en cas d’anomalies du RCF n’a pas été réellement évalué. L’amnio-infusion systématique pour liquide méconial ne réduit pas la fréquence des inhalations méconiales et n’améliore pas le pronostic néonatal (NP1). L’amnio-infusion par voie transcervicale pendant le travail est susceptible d’améliorer la fréquence et/ou la sévérité des ralentissements variables (NP3). L’amnio-infusion prophylactique en cours de travail pour oligoamnios réduit la fréquence des anomalies du RCF et les taux de césariennes pour anomalies du RCF, mais ces résultats demandent à être confirmés par un grand essai (NP2). Les tocolytiques en urgence peuvent réduire l’hyperactivité utérine et améliorer les troubles du RCF associés (NP2).

Conclusion

L’amniotomie précoce et systématique et/ou l’administration de fortes doses d’ocytocine sont associées à des perturbations du RCF tout en raccourcissant la durée du travail. La puissance des différentes études publiées à ce jour est le plus souvent insuffisante pour démontrer une action potentiellement délétère de certaines conduites obstétricales dites « interventionnistes » ou pour démontrer une action bénéfique de certaines mesures correctives sur le pronostic néonatal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To determine labour management procedures associated with an increased risk of fetal heart rate anomalies and to assess the effectiveness of various intrauterine resuscitation techniques for fetal distress.

Methods

The literature search was carried out systematically on Medline and Cochrane database between 1980 and June 2007 was performed.

Results

Early amniotomy and/or active management of labour reduce the duration of the first stage of labour without affecting the rate of caesarean section (level of evidence 1). Early amniotomy increases the frequency of severe variable fetal heart rate decelerations (level of evidence 1). High doses of oxytocin and decrease in the oxytocin-dosing interval for augmentation of labour both induce uterine hyperstimulation (level of evidence 1). Increased uterine activity is associated with a higher incidence of fetal heart rate abnormalities and neonatal acidosis (level of evidence 3). Fetal heart rate decelerations in supine position may disappear in the lateral position (level of evidence 3). In prophylactic maternal oxygenation administration abnormal cord blood pH values (less than 7.2) are more frequent in the oxygenation group than in the control group (level of evidence 2) and its efficacy in fetal distress is not evaluated until now. Amnioinfusion in the presence of thick meconium staining does not reduce the risk of perinatal death or meconium aspiration syndrome (level of evidence 1). Transcervical saline amnioinfusion might relieve variable decelerations during labour (level of evidence 3). Prophylactic amnioinfusion for intrapartum oligohydramnios reduces fetal heart rate abnormalities and overall rates of caesarean deliveries (level of evidence 2). Acute tocolysis may be helpful in cases of intrapartum fetal distress related to uterine hyperactivity (level of evidence 2).

Conclusion

Early amniotomy and high doses of oxytocin may both increase the risk of fetal heart rate anomalies, but are both useful for avoiding prolonged labour. More research is needed to attempt the impact of different labour managements and intrauterine resuscitation techniques on neonatal outcomes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Travail dirigé précoce, Amniotomie précoce, Ocytocine, Hyperactivité utérine, Décubitus latéral, Oxygénothérapie, Tocolytiques, Anomalies du RCF pendant le travail

Keywords : Active management of labour, Early amniotomy, Oxytocine, Uterine hyperstimulation, Maternal position, Maternal oxygenotherapy, Tocolytics, Fetal heart rate abnormalities


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1S

P. S56-S64 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conséquences fœtales des techniques d’anesthésie au cours du travail
  • L. Arnaout, S. Ghiglione, S. Figueiredo, A. Mignon
| Article suivant Article suivant
  • Surveillance fœtale par mesure du pH et des lactates au scalp au cours du travail
  • B. Carbonne, A. Nguyen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.