Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accidents iatrogènes médicamenteux chez le sujet âgé hospitalisé en court séjour gériatrique : étude de prévalence et des facteurs de risques - 21/04/09

Doi : 10.1016/j.revmed.2009.01.010 
M. Cecile a, V. Seux a, V. Pauly b, S. Tassy a, O. Reynaud-Levy a, O. Dalco a, X. Thirion b, J. Soubeyrand a, F. Retornaz c,
a Service de médecine interne et gériatrie, centre hospitalier régional et universitaire de Marseille, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard de Sainte-Marguerite, 13327 Marseille cedex 9, France 
b Service de santé publique et de l’information médicale, centre hospitalier régional et universitaire de Marseille, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard de Sainte-Marguerite, 13327 Marseille cedex 9, France 
c Service de gériatrie, centre gérontologique départemental Montolivet, 1, rue Elzéard-Rougier, 13012 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Chez le sujet âgé, la polypathologie et la polymédication sont des facteurs fréquents d’accidents iatrogènes médicamenteux (AIM). Rares sont les études qui ont inclus les paramètres de l’évaluation gériatrique standardisée (EGS). Notre étude a comparé les paramètres de l’EGS selon la présence d’un AIM ou non, estimé la prévalence des AIM, les symptômes et les médicaments incriminés chez des sujets âgés hospitalisés en court séjour gériatrique.

Méthodes

Durant deux ans, 823 patients ont été inclus. Deux groupes de patients ont été individualisés (présence ou absence d’un AIM). Huit domaines de l’EGS ont été comparés dans ces deux groupes : comorbidités, nombre de médicaments, statut fonctionnel et nutritionnel, mobilité, humeur, déficits neurosensoriels et cognition.

Résultats

Cent douze (13,6 %) patients âgées de 82±7,5 ans ont présenté 144 AIM. Une différence significative entre les deux groupes a été observée pour les symptômes dépressifs, les troubles de la mobilité et le risque de malnutrition (respectivement p=0,001 ; p=0,002 ; p=0,007), le sexe féminin, le nombre de médicaments, le nombre de comorbidités et la prise de diurétiques. Les médicaments cardiovasculaires (23,2 %), psychotropes (17,9 %) et anti-infectieux (17 %) étaient les plus fréquemment incriminés. Les symptômes les plus fréquents étaient l’hypotension orthostatique (14,6 %), les troubles digestifs (12,5 %) et les troubles neuropsychiques (10,4 %).

Conclusion

Les patients âgés polypathologiques et polymédiqués sont à haut risque d’AIM. Certains autres facteurs moins connus tels que dépression, troubles de la mobilité et malnutrition doivent être recherchés. Ces facteurs témoignent de l’état de fragilité sous-jacent de la personne âgée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

In the elderly, both the presence of a multiple pathology and multiple medication have been shown to be frequent risk factors for adverse drug events. However, a few studies only have included parameters of standardized geriatric assessment for the purpose of identifying other risk factors. Our study compared the parameters of standard geriatric assessment, in the presence or absence of adverse drug events and evaluated the prevalence of adverse drug events in elderly inpatients, the symptoms, and the drugs involved.

Methods

A total of 823 patients were studied during a two-year period. Two groups of patients were identified, according to the presence or absence of an adverse drug event. Eight fields of geriatric assessment were compared: comorbidities, number of drugs, functional status, nutritional status, mobility, mood, neurosensory disorders, and cognition. For patients who experienced an adverse drug event, we also analyzed the drugs involved and the symptoms of the adverse drug events.

Results

One hundred and twelve patients (13.6%) aged 82 years±7.5 experienced 144 adverse drug events. Significant differences between the two groups were observed in the following: symptoms of depression, problems of mobility, risk of malnutrition (respectively p=0.001, p=0.002, p=0.007), the female sex, number of drugs, number of comorbidities, and the administration of diuretics. Cardiovascular (23.2%), psychotropic (17.9%) and anti-infectious (17%) medicines were the most frequently involved. The symptoms that occurred most frequently were orthostatic hypotension (14.6%), gastrointestinal disorders (12.5%), and neuropsychological (10.4%) disorders.

Conclusion

Elderly patients with multiple pathology and multiple medication are at high risk for adverse drug events. Other lesser known factors, such as depression, problems of mobility, and malnutrition must be researched, as they are evidence of the underlying the frailty of the elderly population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Patients âgés, Accidents iatrogènes médicamenteux, Statut fonctionnel, Évaluation gériatrique standardisée, Facteurs de risque

Keywords : Elderly, Adverse drug event, Functional status, Standardized geriatric assessment, Risk factors


Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 5

P. 393-400 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thérapies ciblées en cancérologie. Une terminologie ambiguë
  • T. André
| Article suivant Article suivant
  • Effets cutanés des nouvelles molécules utilisées en cancérologie
  • C. Mateus, C. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.