Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chronic neuropathic pain in spinal cord injury: Efficiency of deep brain and motor cortex stimulation therapies for neuropathic pain in spinal cord injury patients - 24/04/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2008.12.002 
J.-G. Prévinaire a, , J.P. Nguyen b, B. Perrouin-Verbe c, C. Fattal d
a Département médullaire, centre Calvé, 72, esplanade Parmentier, 62600 Berck-sur-Mer, France 
b Service de neurochirurgie, hôpital Laennec, 44035 Nantes, France 
c Service de MPR neurologique, hôpital Saint Jacques, CHU Nantes, 44093 Nantes cedex, France 
d Centre mutualiste-neurologique, Propara, 263, rue du Caducée, 34090 Montpellier, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

In spite of all the scientific advances in pharmacological research, a great number of patients cannot efficiently manage their chronic pain with conventional pharmacological treatments. Brain stimulation techniques have considerably improved these last 10 years. These techniques could be an interesting option after a rigorous selection of patients. We aim to evaluate the efficacy of brain stimulation (deep brain stimulation [DBS] and motor cortex stimulation [MCS]) within the framework of neuropathic pain management in spinal cord injury (SCI) patients and elaborate some recommendations.

Material and method

The methodology used, proposed by the French Society of Physical Medicine and Rehabilitation (SOFMER), includes a systematic review of the literature, the gathering of information regarding current clinical practices and a validation by a multidisciplinary panel of experts.

Results

DBS is more effective on nociceptive pain than deafferentation pain. For the central pain of SCI patients, the long-term efficacy of DBS is quite low (three patients out of 19, amounting to 16%). MCS seems to have an interesting potential with a long-term efficacy of 57% (four patients out of seven), with less complications than DBS.

Conclusion

For central pain in SCI patients, there is no sufficient level of evidence to validate the use of DBS. There is however a low level of evidence for MCS. These results must be validated by larger comparative or controlled versus placebo clinical studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Dans le cadre des douleurs neuropathiques, le contrôle pharmacologique des douleurs s’avère souvent insuffisant. Les techniques de neuromodulation se sont développées ces dernières années, semblant offrir une alternative intéressante après sélection minutieuse des patients. Nous proposons d’évaluer l’efficacité des stimulations cérébrales (profondes et du cortex moteur) dans la prise en charge de la douleur neuropathique des patients blessés médullaires et d’élaborer des recommandations.

Matériel et méthode

La méthodologie utilisée, proposée par la Société française de médecine physique et de réadaptation (Sofmer), associe une revue systématique de la littérature, un recueil des pratiques professionnelles, une validation par un panel pluridisciplinaire d’experts.

Résultats

La stimulation cérébrale profonde (SCP) se montre plus efficace pour les douleurs par excès de nociception que par déafférentation. Pour les douleurs centrales des blessés médullaires, l’efficacité à long terme de la SCP est très faible (trois patients sur 19, soit 16 %). La stimulation du cortex moteur (SCM) suscite actuellement un intérêt indiscutable, avec une efficacité à long terme de 57 % (quatre patients sur sept) et moins de complications que la SCP.

Conclusion

Pour les douleurs centrales des blessés médullaires, il n’y a pas de niveau de preuve scientifique suffisant pour l’utilisation de la SCP. Il y a en revanche un faible niveau de preuve en faveur de la SCM. Ces résultats doivent être confortés dans des études cliniques comparatives plus larges ou contrôlées contre placebo.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Neuropathic pain, Spinal cord injury, Deep brain stimulation, Motor cortex stimulation

Mots clés : Douleur neuropathique, Blessé médullaire, Stimulation cérébrale profonde, Stimulation du cortex moteur


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 2

P. 188-193 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The chronic neuropathic pain of spinal cord injury: Which efficiency of neuropathics stimulations?
  • D. Lagauche, J. Facione, T. Albert, C. Fattal
| Article suivant Article suivant
  • Chronic neuropathic pain in spinal cord injured patients: What is the effectiveness of surgical treatments excluding central neurostimulations?
  • R. Robert, B. Perrouin-Verbe, T. Albert, B. Bussel, O. Hamel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.