Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’urticaire au froid : un modèle de prise en charge des urticaires chroniques difficiles à traiter - 30/04/09

Doi : 10.1016/S0151-9638(09)72484-6 
Marcus Maurer  : Pr
Service de dermatologie et d’allergologie, Charité, Université de médecine, Berlin 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Lorsqu’un traitement de première intention de l’urticaire chronique par les antihistaminiques anti-H1 de deuxième génération s’avère insuffisant, les recommendations conjointement rédigées par l’EAACI (European Academy of Allergy and Clinical Immunology) et le GA2LEN (Global Allergy and Asthma European Network), et acceptées ensuite par l’EDF (European Dermatology Forum), proposent d’augmenter les doses jusqu’à 4 fois la posologie habituelle de ces anti-histaminiques plutôt que de faire des associations ou d’utiliser des anti-histaminiques de première génération qui ont des effets sédatifs et anticholinergiques. Ces recommandations sont des recommandations d’experts mais il est nécessaire d’avoir des études contrôlées pour affirmer le bien-fondé de cette attitude. L’urticaire au froid apparaît comme un modèle d’étude intéressant pour vérifier l’intérêt de l’augmentation des doses d’anti-histaminiques car il existe des tests de provocation et également parce qu’il existe une résistance classique aux doses habituellement utilisées. Une étude randomisée en crossover, en double aveugle et contre placebo a permis de montrer que le contrôle total des symptômes était significativement plus fréquent avec des doses d’antihistaminiques anti-H1 de seconde génération 4 fois supérieures à la normale. Les critères d’évaluation permettaient d’évaluer le seuil de température de déclenchement de l’urticaire au froid pour les patients ainsi que le volume et la température de surface des lésions provoquées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In case of failure with first-line treatment using second-generation nonsedative anti-H1 antihistamines, the joint EAACI (European Academy of Allergy and Clinical Immunology) and GA2LEN (Global Allergy and Asthma European Network) guidelines, subsequently accepted by the EDF (European Dermatology Forum), propose to increase the dosage of these antihistamines up to fourfold rather than associating medications or using first-generation antihistamines that have sedative and anticholinergic effects. These recommendations are expert recommendations, but due to the lack of controlled studies further investigations in this field are necessary. Cold urticaria seems to be an interesting study model to verify the value of increasing doses of antihistamines because provocation tests are available and there is a classic resistance to the dosages currently in use. A randomized double-blind, crossover, placebo-controlled trial has shown that the total control of symptoms was reached more frequently with doses of second-generation anti-H1 antihistamines four times greater than the normal dose. The assessment criteria evaluated the temperature threshold of cold urticaria as well as the volume of induced wheals.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Urticaire au froid, Urticaire chronique, Étude de dose, Desloratadine

Keywords : Cold urticaria, Chronic urticaria, Dose-ranging trial, Desloratadine


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 136 - N° S1

P. S15-S18 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de l’urticaire chronique à partir de quelques observations cliniques
  • Marie-Sylvie Doutre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.