Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Douleur des cancers ORL au stade des séquelles - 30/04/09

Doi : 10.1016/j.douler.2009.01.008 
Malou Navez
CETD, hôpital Bellevue, CHU de Saint-Étienne, 25, boulevard Pasteur, 42055 Saint-Étienne cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les standards de traitement des tumeurs pharyngolaryngées se sont modifiés afin d’éviter la mutilation laryngée (chirurgie partielle, endoscopique, radiothérapie séquentielle, chimiothérapie). Les douleurs induites sont fréquentes et varient en fonction des traitements. Ainsi, la chimioradiothérapie induit moins de douleur, souvent plus sévère, puisque 20 % ne sont pas contrôlées par des opioïdes forts. La douleur des mucites, bien que non spécifique au cancer ORL, est plus fréquente et plus sévère et la prévention et le traitement restent encore mal définis. Celles des nécroses post-radiothérapiques (mandibule, cartilage laryngé…) sont moins fréquentes, tardives et extrêmement sévères. Les douleurs cervicales et de l’épaule sont présentes chez plus d’un tiers des patients et de mécanismes multiples (myofasciale articulaire). Elles sont secondaires à la radiothérapie, à la chirurgie (lésion de la XIe paire crânienne lors des curages, reconstruction par lambeau). Enfin, la douleur coexiste avec les perturbations des fonctions essentielles (parole, déglutition...) et le handicap générés par les traitements. La prise en charge globale de la douleur, de la souffrance et de l’impact psychosocial est essentielle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The standards of pharyngolaryngeal tumor treatment have changed over the years in an attempt to prevent laryngeal mutilation (partial surgery, endoscopic surgery, sequential radiotherapy, and chemotherapy). Pain induced by these treatments is frequent and varies from one treatment to another. Chemoradiotherapy induces less pain but often more severe pain, since 20% of these situations are not controlled by strong opioids. Pain from mucositis, although nonspecific to otolaryngic cancer, is more frequent and more severe and prevention and treatment remain poorly defined. Pain from postradiotherapeutic necrosis (mandibula, laryngeal cartilage, etc.) is less frequent, delayed, and extremely severe. Cervical and shoulder pain is present in more than one-third of patients and stems from a number of mechanisms (myofascial and articulatory). It is secondary to radiotherapy or surgery (XIth cranial nerve lesions during curage or flap reconstruction). Finally, pain coexists with disturbances of basic functions (speech, swallowing, etc.) and the disability generated by treatments. Management of pain, suffering, and the psychosocial impact is essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Douleur orofaciale cervicale et épaule, Post-traitement du cancer, Neuropathique, Myofascial

Keywords : Orofacial cervical and shoulder pain, Cancer post-treatment, Neuropathic, Myofascial


Plan


 Article déjà publié : Navez M.-L. Douleur des cancers ORL au stade des séquelles. Annales d’otolaryngologie et de chirurgie cervico-faciale 2007;124:S39–44.


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 2

P. 90-95 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualisation des thérapeutiques médicamenteuses dans le syndrome fibromyalgique
  • Patrick Sichère
| Article suivant Article suivant
  • Quiz du droit
  • Nathalie Lelièvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.