Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par stent couvert expansible par ballonnet des lésions endovasculaires complexes - 30/04/09

Doi : 10.1016/j.acvfr.2009.01.006 
Heath Giles , Christopher Lesar, Luke Erdoes, Richard Sprouse, Stuart Myers
Erlanger Medical Center, University of Tennessee College of Medicine, Chattanooga, TN, USA 

Correspondance : Wesley Heath Giles, MD, 979 East Third Street, Suite 401, Chattanooga, TN 37403, USA

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cette étude a été conçue pour étudier l’hypothèse que les stents couverts expansibles par ballon fonctionnent bien au cours du suivi longitudinal chez des patients présentant une pathologie vasculaire complexe et sont une alternative adaptée au traitement des récidives de resténose intra-stent. Tous les stents étaient des Atrium iCast, qui sont des stents couverts de polytétrafluoroéthylène montés sur ballon, avec un système de largage 6F/7F. Une revue rétrospective a été faite chez 49 patients avec 66 lésions stentées. Les données ont été analysées avec des tables actuarielles et des tests t. Les artères le plus souvent traitées étaient les artères iliaques (61%) et rénales (de 24%). Les indications des stents couverts étaient les lésions athéromateuses (50%), les récidives instables de resténose intra-stent (24%), les anévrismes (8%), les reconstructions de la bifurcation aortique (7,5%), les dissections (4,5%), des gestes liés au traitement endovasculaire des AAA (4,5%), et la rupture de stent (1,5%). La perméabilité était évaluée par angiographie ou échographie duplex. Le critère principal primaire était la perméabilité et les critères secondaires étaient le succès technique et les complications au site d’accès. Le suivi moyen était de 13 mois (extrêmes 1,5-25). Le taux de réussite technique était de 97%. Les échecs étaient dus à des erreurs de largage (n=1) et d’implantation du stent (n=1). La cohorte (n=64) et les taux de perméabilité primaire à 6 et douze mois étaient respectivement de 96% et 84%. La perméabilité primaire assistée à un an était de 98%. Les stents iliaques (n=38) avaient une perméabilité primaire de 97% à 6 mois et de 84% à 12 mois avec une perméabilité primaire assistée de 100% à 12 mois. Les stents de l’artère rénale (n=16) avaient une perméabilité primaire de 92% à 6 mois et de 72% à 12 mois avec une perméabilité primaire assistée de 92% à 6 et 12 mois. Les stents placés pour récidive de resténose intra-stent (n=16) avaient une perméabilité primaire de 85%, une perméabilité primaire assistée de 93%, et un taux de resténose de 15% à 12 mois. Spécifiquement, les stents placés pour récidive de resténose intra-stent de l’artère rénale (n=10) avaient une perméabilité primaire de 73%, une perméabilité primaire assistée de 82%, et un taux de resténose de 27%. Le taux de resténose a inclus deux occlusions d’artère rénale chez des patients non compliants au traitement par clopidogrel avec comme conséquence la perte du rein homolatéral dans les deux cas. Le pic de vélocité systolique intra-stent diminuait de manière significative (p<0,05) du préopératoire à 12 mois dans les stents iliaques et à 18 mois dans les stents rénaux. L’index cheville-bras augmentait de manière significative dans les stents iliaques du préopératoire (0,62±0,18) jusqu’à 18 mois (0,86±0,16). L’exclusion réussie des lésions athéromateuses et des anévrismes/dissections/endofuites était de 100%. Des complications au site d’accès se sont produites dans 6% des cas : faux-anévrysme (n=2), dissection (n=1), et hémorragie (n=1). Les stents couverts expansibles par ballon ont une perméabilité primaire acceptable avec une excellente perméabilité assistée après angioplastie de sauvetage. L’utilité clinique de cette technologie est grande pour le traitement des anévrismes, des extravasations, des lésions athéromateuses, et des récidives instables de resténose intra-stent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Annals of Vascular Surgery Inc.. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6

P. 829-836 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence et conséquences de l’occlusion des filtres au cours du stenting carotidien
  • Thomas S. Maldonado, Shang Loh, Rodrigo Fonseco, Honesto Poblete, Mark A. Adelman, Neal S. Cayne, Firas Mussa, Caron B. Rockman, Michael Sadik, Sharif Ellozy, Peter Faries
| Article suivant Article suivant
  • Traitement endovasculaire versus chirurgie pour lésions proximales de l’artère sous-clavière
  • K. Linni, A. Ugurluoglu, N. Mader, W. Hitzl, H. Magometschnigg, T.h.J. Hölzenbein

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.