Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les calcifications artérielles sont plus fréquentes au niveau des artères distales chez les malades ayant une artériopathie oblitérante des membres inferieurs - 30/04/09

Doi : 10.1016/j.acvfr.2009.03.006 
Paul D. Bishop , Lindsay E. Feiten, Kenneth Ouriel, Sean P. Nassoiy, Mircea L. Pavkov, Daniel G. Clair, Vikram S. Kashyap
Department of Vascular Surgery, Cleveland Clinic, Cleveland, Ohio, USA 

Correspondance: Paul D Bishop, MSEE, Department of Vascular Surgery, S40, The Cleveland Clinic, 9500 Euclid Avenue, Cleveland, OH 44195, USA

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le but de cette étude était de déterminer s’il existait des différences significatives de composition des plaques entre l’artère poplitée et les artères de jambe chez les malades ayant une artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) sévère. Quarante quatre malades ayant une AOMI ont nécessité une amputation de cuisse (n = 38), une amputation de jambe (n = 5) ou une amputation au niveau du genou (n = 1) pour un sepsis et/ou une gangrène du pied. Les 51 artères (tibiale antérieure n = 9; tibiale postérieure n = 10; péronière n = 3; poplitée n = 29) ont été prélevées et ont eu une évaluation ex vivo par échographie endovasculaire (IVUS) dans les 24 heures de l’amputation. Des données IVUS séquentielles ont été obtenues à intervalles connus sur toute la longueur de l’artère puis analysées par des techniques de radiofréquence de façon à quantifier la composition de la plaque, le volume de la plaque et le volume total de l’artère. La composition de la plaque a été classée en fibreuse, fibro-graisseuse, à centre nécrotique et à calcifications denses. Les données cliniques ont été obtenues par étude des dossiers électroniques lors de l’amputation. Des tests t ont été réalisés pour comparer les composantes de chaque plaque. Les résultats sont exprimés sous la forme d’un pourcentage moyen ± l’erreur standard de la moyenne. Les artères de jambe avaient des calcifications plus denses au niveau de ces plaques que les artères poplitées (33,8 ± 5,6% versus 10,6 ± 1,9%, p < 0,001). Par voie de conséquence, les artères distales avaient moins de plaques fibro-graisseuses et fibreuses que les artères poplitées (7,7 ± 1,4% versus 13,1 ± 1,2%, p < 0,005; 42,4 ± 4,7% versus 61,4 ± 2,2%, p < 0,001, respectivement). Les plaques à centre nécrotique ont été trouvées avec la même fréquence lorsque l’on comparait les artères de jambe aux artères poplitées (16,1% versus 14,9%, p = non significatif). Les facteurs cliniques tels que le diabète, l’hyperlipidémie et l’insuffisance rénale chronique n’étaient pas associés aux différentes compositions des plaques en analyse univariée. Au fur et à mesure que l’on progresse en distalité au niveau de l’arbre artériel des malades ayant une AOMI, le contenu en calcium des plaques augmente alors que les plaques fibro-graisseuses diminuent. Les facteurs cliniques et démographiques, à l’exception du tabagisme, n’ont pas été trouvés associés à la composition des plaques d’athérome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Présenté à la 18ème Réunion Annuelle de la Peripheral Vascular Surgery Society, 1-3 Février 2008, Snowmass, Colorado, USA


© 2008  Annals of Vascular Surgery Inc.. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6

P. 871-878 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement endovasculaire pour claudication intermittente des lésions de l’artère fémorale superficielle: le lit d’aval joue-t-il un rôle?
  • Mark G. Davies, Wael E. Saad, Eric K. Peden, Imran T. Mohiuddin, Joseph J. Naoum, Alan B. Lumsden
| Article suivant Article suivant
  • Construction a la cuisse et au membre supérieur de fistules artério-veineuses utilisant la veine fémorale
  • Carlos A. Rueda, Mark R. Nehler, Traci A. Kimball, Kelly R. Dimond, Thomas A. Whitehill, Brian D. Peyton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.