Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réduction des coûts grâce à l’utilisation des seringues préremplies d’éphédrine - 05/05/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.12.004 
J.-P. Bellefleur a, , Y. Milhaud a, G. Beconcini b, L. Zieleskiewicz a, D. Ortega a, C. Martin a, M. Leone a
a Service d’anesthésie et de réanimation, université de la Méditerranée, hôpital Nord, Assistance publique–hôpitaux de Marseille, chemin des Bourrely, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Service de pharmacie, hôpital Nord, Assistance publique–hôpitaux de Marseille, université de la Méditerranée, 13915 Marseille cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Comparer en anesthésie obstétricale la consommation et le coût de l’éphédrine utilisée selon deux conditionnements : ampoule versus seringue préremplie.

Type d’étude

Étude prospective observationnelle monocentrique menée dans un hôpital universitaire doté d’une maternité de niveau 3.

Matériel et méthodes

Calcul de la consommation et du coût de l’utilisation d’éphédrine au cours de deux périodes successives de 14jours : utilisation d’ampoules durant la première période (P1) versus utilisation de seringues préremplies durant la seconde période (P2). La consommation était évaluée quotidiennement lors du renouvellement du stock pharmaceutique. Les coûts (comprenant les ampoules et consommables nécessaires à la préparation pour P1 et les seringues préremplies pour P2) étaient calculés à partir des prix d’achat fournis par la pharmacie centrale de notre établissement. Le nombre de parturientes prises en charge et les techniques anesthésiques pratiquées ont été recueillis.

Résultats

Au total, 113 parturientes ont été prises en charge pendant les deux périodes de l’étude. Les effectifs et le type d’anesthésie étaient similaires entre les deux périodes. En revanche, 155 ampoules ont été consommées durant P1 versus 45 seringues préremplies durant P2 (p<0,0001). Le coût total par parturiente était de 3,1€ durant P1 versus 2,6€ durant P2, soit 0,5€ d’économie par parturiente.

Conclusion

L’utilisation des seringues préremplies d’éphédrine réduit le coût de l’anesthésie en secteur obstétrical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The aim of the present study was to compare the consumption and cost of ephedrine in parturients with respect to two packagings: ampoules and prefilled syringes.

Study design

Prospective observational study in a French university obstetrical unit.

Patients and methods

Assessing the consumption and cost of ephedrine during two consecutive periods of 14days: use of ampoules for period 1 (P1) versus use of prefilled syringes for period 2 (P2). Consumption was daily evaluated. The costs (ampoules and consumable supplies for P1 and prefilled syringes for P2) were calculated on the basis of the price list given by our institutional pharmacy. The number of parturients and the anaesthetic techniques which were performed were prospectively recorded.

Results

One hundred and thirteen parturients were managed for the present study. The number of parturients and the anaesthetic care were similar between the two periods. In contrast, 155 ampoules were used for P1 versus 45 prefilled syringes for P2 (p<0.0001). The cost per parturient was 3.1€ for P1 versus 2.6€ for P2, i.e. 0.5€ was saved for each parturient.

Conclusion

The results of the present study show that the use of prefilled syringes reduces significantly the wastage of ephedrine, allowing subsequent cost minimization in obstetrical anaesthesia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Économie, Anesthésie, Éphédrine, Obstétrique

Keywords : Economics, Anaesthesia, Ephedrine, Obstetrics


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 211-214 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inhalation gastrique : épidémiologie et facteurs de risque
  • B. Landreau, I. Odin, N. Nathan
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la sophrologie sur la tolérance des séances de ventilation non invasive chez des patients en insuffisance respiratoire aiguë
  • J.-M. Constantin, S. Perbet, E. Futier, S. Cayot-Constantin, V. Gignac, F. Bannier, H. Fabrègue, C. Chartier, R. Guerin, J.-E. Bazin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.