Médecine

Paramédical

Autres domaines


Trouble dysphorique prémenstruel : approche et traitement - 01/01/02

Doi : 10.1016/S1297-9589(02)00007-3 

F.  Bianchi-Demicheli * ,  F.  Lüdicke,  A.  Campana*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le trouble dysphorique prémenstruel (TDPM) correspond à une forme sévère du syndrome prémenstruel (SPM) avec au premier plan des symptômes psychiatriques. L'incidence se situe autour de 3 à 8 % des femmes en âge de procréer. Les caractéristiques essentielles sont une humeur dépressive, une anxiété et une labilité émotionnelle marquées, ainsi qu'une diminution de l'intérêt pour les activités, se manifestant pendant la phase lutéale et cessant dans la phase folliculaire du cycle menstruel. Plusieurs facteurs sont impliqués dans la genèse du trouble, à la fois neurobiologiques et psychiobiologiques touchant le métabolisme de la sérotonine et de la mélatonine. Plusieurs thérapies ont été proposées. Les plus efficaces semblent s'avérer celles qui concernent les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (SSRI).

Mots clés  : Trouble dysphorique prémenstruel ; Syndrome prémenstruel.

Abstract

The premenstrual dysphoric disorder corresponds to a severe form of the premenstrual syndrome that mainly shows psychiatric symptoms. The incidence is about 3 to 8% of women in the reproductive age. The essential characteristics are depressive mood, a marked anxiety, emotional instability, and decrease of activity, appearing during the luteal phase and ceasing in the follicular phase of the menstrual cycle. Several factors are implied in the pathogenesis of this disorder. Neurobiological and psychobiologic effects concerning the metabolism of serotonin and the melatonin play a role. Several therapies were proposed. The most effective treatment seem to be the selective inhibitors of the of serotonin reuptake.

Mots clés  : Premenstrual dysphoric disorder ; Premenstrual syndrome.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 49-54 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accouchement différé d'une grossesse gémellaire
  • N. Seince, F. Aissaoui, S. Bolie, Y. Chitrit, M. Uzan
| Article suivant Article suivant
  • Compte rendu du congrès de Fort Lauderdale : progrès dans le domaine du traitement de l'infertilité - Floride, 24-26 janvier 2002
  • K. Bettahar-Lebugle, E. Sedbon, G. Agnani, B. Nicollet, C. Rongières, A. Stanovici, N. Carlotti, B. Rossin-Amar, J. Degoy, A. Naouri, R. Roulier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.