Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude des infections respiratoires basses à virus grippal et virus respiratoire syncytial au cours d’une saison hivernale chez des sujets âgés hospitalisés - 02/06/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.09.024 
Nicole Haber 1, , Siham Dekimeche 1, Cyrille Cantet 1, Dominique Marquand 2, Carol Szekely 1, Pierre Lebon 3
1 Service de Gériatrie, Hôpital Charles RICHET, Assistance-Publique-Hôpitaux de Paris, F-95400 Villiers Le Bel, France 
2 Equipe opérationnelle d’Hygiène, Hôpital Charles RICHET, Assistance-Publique-Hôpitaux de Paris, F-95400 Villiers Le Bel, France 
3 Service de Virologie, Hôpital Cochin-Saint Vincent de Paul, Assistance-Publique-Hôpitaux de Paris, et faculté René Descartes, F-75679 Paris Cedex 14, France 

Nicole Haber, Service de Gériatrie, Hôpital Charles Richet, Assistance-Publique-Hôpitaux de Paris, Rue Charles-Richet, F-95400 Villiers Le Bel, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs de l’étude

Rechercher de façon systématique les virus grippaux A et B et le virus respiratoire syncytial (VRS) dans les infections respiratoires basses (bronchite et pneumopathie) survenant durant l’hiver 2005-2006 chez des sujets âgés hospitalisés dans un service d’un hôpital gériatrique de la région parisienne et décrire les caractéristiques cliniques de ces infections.

Méthode

Dans un service de gériatrie comprenant 14lits de court séjour (CS), 21lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) et 80lits de soins de longue durée (SLD), toute infection respiratoire basse survenant chez un sujet âgé de plus de 65 ans au cours d’un hiver a fait l’objet d’un recueil de données cliniques et d’investigations biologiques comprenant une paire de sérums avec recherche des virus grippaux A et B et du VRS à la phase aiguë de l’infection et une quinzaine de jours plus tard.

Résultats

Cinquante quatre épisodes d’infections respiratoires basses survenus chez 47 patients ont été répertoriés. Cinquante paires de sérums ont été analysés : 17 cas (soit 34 %) d’infections à virus grippaux ou VRS ont été détectés : 5 cas de grippe A, 3 cas de grippe B, 4 cas de co-infections à grippe A et B, 3 cas de VRS et 2 cas de co-infections à virus grippaux et VRS (1 cas de grippe A et VRS, et un cas de grippe A+B et VRS). Sept cas ont été observés chez des patients hospitalisés en CS, 3 cas concernaient des patients de SSR, 7 cas des patients de SLD. 2 cas étaient communautaires, les autres cas étaient nosocomiaux. Parmi les cas de grippe, 11 patients étaient vaccinés contre la grippe. Il a été conclu à une bronchite dans 8 cas, dans 6 cas à une pneumopathie interstitielle et à une pneumopathie alvéolaire dans 3 cas. 11 patients ont été traités par antibiothérapie. Dans un cas, l’évolution a été défavorable avec décès. La présence de râles bronchiques et de ronchus à l’auscultation était significativement plus fréquente chez les patients infectés par la grippe ou le VRS que chez les patients non infectés par ces virus (p<0,05).

Conclusion

Les virus grippaux et le VRS sont fréquemment impliqués dans les infections respiratoires basses survenant dans une population de sujet âgé durant la saison hivernale, les infections grippales pouvant survenir chez des sujets âgés vaccinés. Ceci incite à réaliser d’autres études épidémiologiques sur les infections respiratoires basses dans cette population et à étudier l’impact des tests de diagnostic virologique rapide pour optimiser la prise en charge de ces infections.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To assess the proportion of lower respiratory tract infections (LRTI) attributable to influenza virus and respiratory syncytial virus (RSV) during the 2005-2006 winter period, among hospitalized elderly in a geriatric unit of a French hospital near Paris and and describe the characteristics of these infections.

Methods

In a geriatric unit with 115 beds, distributed as 14 in acute care (ACF), 21 in rehabilitation and intermediate-care (RICF) and 80 in long-term-care-facilities (LTCF), all patients over age 65 with LRTI were enrolled during a winter. Clinical and biological parameters were recorded including paired serology for influenza virus and RSV.

Results

54 LRTI concerned 47 patients were recorded. 50 paired serums were analysed. Influenza virus or RSV were found in 17 cases (34%). The distribution of the cases was as follows: Influenza A in 5 cases, Influenza B in 3 cases, a co-infection with influenza A and B in 4 cases, RSV in 3 cases and co-infections with influenza and RSV in 2 cases (influenza A and RSV in one case and influenza A and B and RSV in the other case). 7 cases concerned patients in ACF, in 3 cases patients were in RICF and in 7 cases patients were in LTCF. 15 cases were nosocomial infections. 11 patients infected by influenza virus were vaccined. It was concluded as bronchitis in 8 cases, interstitial pneumonia in 6 cases and alveolar pneumonia in 3 cases. Antibiotics were prescribed in 11 cases. In one case the evolution was unfavourable with death. Patients with influenza or RSV infections had significantly more rales and rhonchi compared with patients non infected by these virus (p<0.05).

Conclusion

Influenza and RSV are an important cause of LRTI in elderly during the winter months, influenza infections can occurring among vaccinated elderly. It seems necessary to achieve further clinical studies about LRTI in elderly and to study the impact of rapid diagnostic tests to improve the management of these infections.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 6

P. 893-903 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La précarité est plus fréquente chez les victimes de violences volontaires : intérêt du score EPICES
  • Catherine Sass, Sébastien Belin, Carine Chatain, Jean-Jacques Moulin, Michel Debout, Sébastien Duband
| Article suivant Article suivant
  • Surmortalité et mort soudaine inattendue dans l’épilepsie
  • Philippe Ryvlin, Törbjorn Tomson, Alexandra Montavont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.