Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Auto-immunité et ambivalence du corporel. Sur l’importance d’un rapprochement entre psychanalyse et médecine - 03/06/09

Doi : 10.1016/j.evopsy.2009.03.004 
Derek Humphreys
Chargé de cours, chercheur associé, laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie, institut de psychologie, centre Henry-Piéron, université Paris-Descartes, 71, avenue Edouard-Vaillant, 92774 Boulogne-Billancourt cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Médecine et psychanalyse convergent sur un même sujet, la souffrance corporelle. Ce corps « partagé » ouvre la question des rapports complexes entre ces deux pratiques, qui ne considèrent pas toujours les mêmes repères théoriques ni la même approche clinique. Un outil d’échange est nécessaire à l’établissement de ce dialogue, qui est théorique mais aussi stratégique (concernant la structure hospitalière) et politique (par rapport aux discours normatifs sur la santé et ses altérations). En effet, cet outil doit considérer le discours médical et les jargons particuliers à la recherche et la pratique hospitalière tout en restant fidèle à sa vocation d’écoute d’une langue « commune », seule capable d’ouvrir des sens multiples pour le malade lui-même. Ces aspects, seulement repérables dans la contingence de la clinique, doivent parallèlement être remaniés dans un contexte théorique. C’est ainsi que, à partir d’une expérience d’écoute psychanalytique dans une unité d’immunologie et rhumatologie d’un hôpital général à Santiago du Chili, le présent article essaye de mettre en cause les concepts de singularité individuelle en jeu dans la construction immunologique du Self ainsi que la construction que fait la psychanalyse du corps subjectif, afin de penser la place du sujet et le sens du travail psychanalytique à l’hôpital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Medicine and psychoanalysis converge on the same subject, the body and its suffering in disease. The resulting “splitting” of the body illustrates the complex relationships between these two practices, concerning their different thoretical basis and clinical approach. A specific exchange and transmission tool could, nevertheless, help to establish a dialogue between these approaches. Such a tool for a possible dialogue should consider some theoretical, logistic (concerning the hospital and its particular organisation) and political aspects (related to the normative definitions of health and its alterations). Although, this medical basis for a dialogue between medicine and psychoanalysis should respect the “ordinary” language: only the patient’s language can constitute a pathway towards the multiple senses that make life possible. All these aspects, clearly recognisable in the clinical experience, have not always a well-developped theoretical basis. Aiming to give a place to subjectivity through the psychoanalytical work, the present article, based on a psychoanalytic collaboration experience within an immunology and rhumatology unit in a General Hospital in Santiago in Chile, explores the immunological concept of “Self” as well as the psychoanalytic construction of the body.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Médecine, Corps, Immunologie, Self, Maladies-auto-immunes

Keywords : Medicine, Body, Immunology, Self, Autoimmune disease


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Humphreys D. Auto-immunité et ambivalence du corporel. Sur l’importance d’un rapprochement entre psychanalyse et médecine. Evol psychiatr 2009; 74.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 2

P. 249-259 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le futur et ses constructions psychiques
  • Jean-Marc Talpin
| Article suivant Article suivant
  • Risque et existence : un éclairage du risque thérapeutique en psychiatrie
  • Jean-Marc Henry, Amélie Gamerre, Jean-Claude Samuelian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.