Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'anesthésie dans les maternités : rôle des décrets de 1998 dans la sécurité de la naissance - 01/01/03

Doi : 10.1016/j.annfar.2003.10.006 

D.  Benhamou a * ,  A.-S.  Ducloy-Bouthors b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les modifications réglementaires ont en 1994-1995 probablement contribué à l'amélioration de la sécurité anesthésique en France. Plus récemment, les décrets sur la périnatalité ont précisé les conditions d'exercice de l'anesthésie dans les maternités. Il semble clair pour les professionnels que, passé les difficultés initiales de mise en oeuvre, ces textes ont contribué à l'amélioration de la qualité des soins directement en rapport avec l'anesthésie (consultation d'anesthésie systématique au cours de toute grossesse) et avec la prise en charge des pathologies maternelles, notamment avec la création des réseaux. Les améliorations ne sont que le reflet de la perception des changements ou la conséquence d'analyses indirectes car il n'existe pas actuellement d'indicateurs validés et « universellement » acceptés pour observer de façon continue les changements de pratiques obstétricales et anesthésiques. Plusieurs problèmes persistent et nécessiteront des efforts significatifs pour que la qualité continue à s'améliorer. La création des réseaux a modifié considérablement le flux des grossesses entre les maternités et par conséquent profondément modifié les charges de travail, augmentant notamment la charge en soins des centres périnatals de type 3 sans que ces modifications de flux n'aient été associées à des modifications de densité de personnel. L'organisation des niveaux périnatals est logiquement centrée sur la pathologie foetale et ne tient pas compte des particularités des pathologies maternelles alors que celles-ci peuvent requérir des compétences spécifiques (de réanimation ou de spécialiste d'organe) qui ne sont pas nécessairement superposées géographiquement aux compétences pédiatriques. Une formalisation des conditions de transfert maternel est donc nécessaire. Les améliorations déjà sensibles aujourd'hui ne pourront cependant se poursuivre si les conditions démographiques se dégradent de façon excessive.

Mots clés  : Réseaux de soins ; Audit des pratiques médicales ; Soins intensifs obstétricaux ; Charge de soins ; Démographie médicale.

Abstract

Introduction of new legal texts in 1994-1995 has certainly contributed to the improved safety of anaesthesia practice in France. More recently also legal texts have been published in this country to improve the practice of obstetrics. These two series of texts have had a significant impact on obstetric anaesthesia, improving care directly related to anaesthesia practice (such as visit with an anaesthetist during pregnancy for every patient) but also care of patients with maternal disease through the implementation of regionalisation and of perinatal networks. Significant problems however need to be solved if one wants that improvement in quality continues. Precise evaluation of practice patterns and of outcomes will become possible only when well-defined indicators will have been found and accepted. Also, regionalisation of obstetric services has led to a profound change in workload with an increase in both anaesthesic procedures and stress related to urgency situations in tertiary level perinatal units. Regionalisation has been introduced to reduce perinatal mortality and morbidity. However, maternal complications of obstetric or of pre-existing diseases may require specific competence that may not be available in perinatal centres specifically organized to improve neanatal outcome. High-level perinatal centres should thus be able to care for both the mother and the neonate. Alternatively, when not feasible, specific rules or protocols should be made available to optimize the transfer while taking into account the severity of maternal disease. All these continuing improvements will however be possible only if shortage of specialists of perinatal care stops.

Mots clés  : Perinatal networks ; Regionalisation of obstetric services ; Audit of practice patterns ; Physicians' workload ; Medical demography.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 1

P. 63-68 - février 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome d'asphyxie traumatique ou syndrome de Perthes. À propos de six cas
  • M. Barakat, Z.H. Belkhadir, R. Belkrezia, M. Faroudy, A. Ababou, C. Lazreq, A. Sbihi
| Article suivant Article suivant
  • Laparotomie indue chez un traumatisé thoracoabdominal choqué : rôle et conséquence du remplissage massif
  • J. Raft, J. Muhizi, M. Bemer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.