Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Evaluation of the effectiveness of botulinum toxin injections in the lower limb muscles of children with cerebral palsy. Preliminary prospective study of the advantages of ultrasound guidance - 10/06/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.02.005 
A.-G. Py a, , G. Zein Addeen a, Y. Perrier b, R.-Y. Carlier b, A. Picard a
a Unité fonctionnelle de MPR de l’enfant, service de MPR de l’enfant, pôle de pédiatrie, pavillon Brézin-3, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, GHU Ouest, 104, boulevard Poincaré, 92380 Garches, France 
b Service d’imagerie, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, GHU Ouest, 104, boulevard Poincaré, 92380 Garches, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

The aim of this study was to evaluate the effectiveness of injecting botulinum toxin A into the lower limbs of children with cerebral palsy, according to age, dose, dilution, injection site and needle placement technique (manual or ultrasound guidance).

Materials and methods

Any child with cerebral palsy examined between May 2005 and May 2006 who needed botulinum toxin A injections in the adductor, hamstring, gastrocnemius and/or soleus muscles could be included. Fifty-four (54) children participated in the study, 30 of whom were injected under ultrasound guidance. The pre- and post- toxin evaluations were done through analytical clinical examination and the Gross Motor Function Measure (GMFM-88).

Results

We found an overall clinical effectiveness for 51% of the children. This effectiveness was significantly higher for children under 6years old or over 12, especially when the doses were greater than 0.8UI/kg per muscle of Botox®, when the injected muscles were hamstrings or gastrocnemius, and when the injections were guided by ultrasound. Dilution had no effect on clinical effectiveness. Function after one month was better for 24% of the children. This functional improvement was significantly better for children under 6years old with the injections under ultrasound control.

Conclusions

This study confirms that the effectiveness of botulinum toxin injections is higher in younger children, with injected doses higher than 0.8 UI/kg per muscle of Botox® and injections guided by ultrasound.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer l’efficacité des injections de toxine botulinique A en fonction de l’âge des enfants infirmes moteurs cérébraux, de la dose injectée, de la dilution, des sites injectés et de la méthode de repérage (clinique ou sous échographie).

Matériel et méthode

Tout enfant suivi entre mai 2005 et mai 2006 présentant une infirmité motrice cérébrale nécessitant l’injection de toxine botulinique au niveau des adducteurs, ischio-jambiers, gastrocnémiens et/ou soléaires pouvait être inclus. L’évaluation pré- et post-toxine se faisait sur l’examen clinique analytique et par l’Évaluation motrice fonctionnelle globale 88 (EMFG-88).

Résultats

Cinquante-quatre enfants inclus. Trente enfants ont été injectés sous échographie. L’efficacité clinique globale est de 51 %. Elle est significativement meilleure chez les enfants de moins de six ans et plus de 12ans, lorsque la dose est supérieure à 0,8UI/kg par muscle de Botox®, lorsque les muscles injectés sont les ischio-jambiers ou les gastrocnémiens et lorsque le repérage est réalisé sous échographie. La dilution du produit n’a pas d’effet sur l’efficacité clinique. La fonction est améliorée à un mois chez 24 % des enfants. L’amélioration fonctionnelle est significativement meilleure chez les moins de six ans, et lorsque le repérage s’est fait sous échographie.

Conclusion

Cette étude confirme la meilleure efficacité de l’injection de toxine botulinique chez les enfants les plus jeunes, injectés à des doses supérieures à 0,8UI/kg par muscle de Botox® et sous repérage échographique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Botulinum toxin, Children, Ultrasound guidance, Effectiveness, Cerebral palsy

Mots clés : Toxine botulinique, Enfant, Repérage échographique, Efficacité, Infirmité motrice cérébrale


Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 3

P. 215-223 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualités : cinquième séminaire de la FATO
  • Catherine Dziri, Fatma Zohra Ben Salah
| Article suivant Article suivant
  • Value and efficacy of early supported discharge from stroke units
  • M. Rousseaux, W. Daveluy, O. Kozlowski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.