Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Which factors affect the duration of inpatient rehabilitation after total knee arthroplasty in the absence of complications? - 10/06/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.01.001 
M. Dauty , X. Smitt, P. Menu, C. Dubois
Pôle de médecine physique et de réadaptation, CHU de Nantes, hôpital Saint-Jacques, 85, rue Saint-Jacques, 44035 Nantes cedex 01, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

The aim of this study was to determine which preoperative factors might predict the duration of inpatient rehabilitation for total knee arthroplasty (TKA) patients in the absence of complications.

Methods

We included 282 patients who had undergone primary TKA for osteoarthritis. The aim of the rehabilitation program was to recover 90 degrees of active knee flexion and good enough functional status to allow direct discharge to the patient’s home. Patients presenting complications were excluded. The following preoperative parameters were recorded: demographic factors, comorbidity, previous lower limb arthroplasty, the presence of a home help, the pain level (on a visual analogue scale, VAS) and functional scores. The length of stay in the orthopaedic surgery unit was also taken into consideration. Predictive factors for the duration of inpatient rehabilitation were analyzed using univariate and then multivariate linear regression.

Results

In a univariate analysis, the length of stay (24.1±8.1 days) depended on female gender, living alone, the presence of a home help and previous arthroplasty (p<0.25). However, when these factors were introduced into a multivariate predictive model, only 2% of the variation in the length of stay was accounted for.

Conclusion

The duration of inpatient rehabilitation for TKA patients in the absence of complications cannot be statistically modelled from the preoperative parameters studied here.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le but de cette étude a été de déterminer quels facteurs étaient capables de prédire la durée d’hospitalisation en rééducation des patients opérés d’une prothèse totale de genou non compliquée.

Méthode

Deux cent quatre-vingt-deux patients qui ont bénéficié d’une prothèse totale de genou de première intention pour gonarthrose primitive ont été inclus. L’objectif du programme de rééducation était de récupérer 90 degrés de flexion active de genou et un bon état fonctionnel autorisant un retour directement à domicile. Les patients qui ont présenté des complications ont été exclus. Les facteurs démographiques, les comorbidités, les antécédents de prothèses de membre inférieur, la présence d’une aide ménagère, le vécu douloureux (EVA) et les facteurs fonctionnels ont été analysés avant la chirurgie. La durée de séjour en unité chirurgicale d’orthopédie a été prise en considération. La durée de séjour en hospitalisation pour rééducation dans un centre hospitalier régional non universitaire a été analysée afin de déterminer les facteurs de prédiction selon une régression linéaire univariée puis selon une analyse multivariée.

Résultats

La durée de séjour (24,1±8,1 jours) dépend du sexe féminin, du fait de vivre seul, de la présence d’une aide ménagère et des antécédents de prothèse (p<0,25). Quand ces facteurs sont introduits afin d’établir le modèle prédictif en utilisant une analyse multivariée, seulement 2 % de la variation de la durée de séjour est expliquée.

Conclusion

La durée de séjour en hospitalisation pour rééducation après prothèse totale du genou non compliquée ne peut pas être modélisée statistiquement à partir des paramètres préopératoires étudiés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Total knee arthroplasty, Knee arthrosis, Hospitalization, Length of stay

Mots clés : Arthroplastie totale de genou, Gonarthrose, Hospitalisation, Durée de séjour


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 3

P. 234-245 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Value and efficacy of early supported discharge from stroke units
  • M. Rousseaux, W. Daveluy, O. Kozlowski
| Article suivant Article suivant
  • Treatment of muscle trauma in sportspeople (from injury on the field to resumption of the sport)
  • Y. Guillodo, A. Saraux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.