Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Robotic magnetic navigation for ablation of human arrhythmias: Initial experience - 16/06/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.02.009 
Decebal G. Latcu , Philippe Ricard, Naima Zarqane, Khelil Yaici, Jean-Paul Rinaldi, Alexandre Maluski, Nadir Saoudi
Cardiologie, centre hospitalier Princesse-Grace, avenue Pasteur, 98000 Monaco, Monaco 

Corresponding author. Fax: +3 77 97 98 97 32.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Magnetic navigation system (MNS) (Niobe, Stereotaxis, Saint-Louis, Missouri, USA) allows remote control of a radiofrequency ablation catheter using a steerable magnetic field and a catheter advancement system.

Aims

We report our initial experience of ablation of human arrhythmias using the MNS.

Methods

Eighty-four patients (mean age 54±17years; 39 women) had an electrophysiologic study followed by ablation with the MNS using non-irrigated 4, 8 and 3.5mm-tip catheters with three distal magnets. All patients were symptomatic, with commonly-accepted indications for ablation: atrioventricular nodal re-entrant tachycardia (AVNRT; n=37); typical atrial flutter (n=15); accessory pathway (n=12); atypical atrial flutter (n=7); ventricular tachycardia (n=7); atrial tachycardia (n=3); paroxysmal atrial fibrillation (n=3). Electroanatomical mapping was used for atrial flutter, atrial fibrillation, atrial tachycardia and ventricular tachycardia procedures (29 patients, 34%).

Results

Ablation was performed successfully in 69 (82%) patients. In 15 patients (18%), MNS technique was unsuccessful: seven typical atrial flutters, four accessory pathways, two left atrial flutters after atrial fibrillation ablation, one ventricular tachycardia and one AVNRT; in all these cases except one typical atrial flutter and two left atrial flutters, success was obtained by switching to the manual technique by means of an irrigated catheter. Total fluoroscopy time was 14±11minutes; operator exposure fluoroscopy time was 1.5±0.6minutes; procedure time was 169±72minutes.

Conclusion

MNS ablation is a feasible treatment for various human arrhythmias, with a high success rate. Mapping with a magnetic catheter is safe. However, magnetic ablation of typical atrial flutter remains challenging, probably because of insufficient pressure for cavotricuspid isthmus ablation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le système de navigation magnétique (SMN) permet le guidage à distance d’un cathéter d’ablation par radiofréquence à l’aide d’un champ magnétique orientable et d’un système d’avancement du cathéter (Cardiodrive).

Objectifs

Nous reportons notre expérience initiale d’ablation des arythmies humaines à l’aide du SMN. Cette série prospective permet d’évaluer la faisabilité de la technique, la sécurité et l’efficacité de l’ablation par radiofréquence à l’aide du SMN.

Méthodes

Quatre-vingt quatre patients (39 femmes), âgés de 54±17ans (12 à 90ans), ont bénéficié entre avril 2006 et juin 2008 d’un exploration électrophysiologique suivie d’ablation par SMN à l’aide des cathéters non irrigués munis d’électrodes de 4, 8 ou 3,5mm et de trois aimants à leur extrémité distale. Tous étaient symptomatiques et avaient des indications communément accéptées pour l’ablation : 37 (44 %) tachycardies jonctionnelles par réentrée intranodale (RIN), 15 (18 %) avaient un flutter atrial typique, 12 (14 %) avaient des voies accessoires, 7 (8 %) avaient des flutters atriaux atypiques, 7 (8 %) avaient des tachycardies ventriculaires, 3 (4 %) avaient des tachycardies atriales et 3 (4 %) des fibrillations atriales paroxystiques (FA). Un système de cartographie électroanatomique a été utilisé pour tous les flutters, FA, tachycardies atriales et ventriculaires (29 patients, 34 %).

Résultats

L’ablation a été réalisé avec succès chez 69 patients (82 %). Chez 15 patients (18 %), l’ablation par SMN a échoué : sept flutters typiques et deux gauches, quatre voies accessoires, une tachycardie ventriculaire et une RIN. Dans tous ces cas sauf un flutter typique et les deux flutters gauches, le succès a été obtenu par conversion vers la technique manuelle à l’aide d’un cathéter irrigué. Les temps procédure et de fluoroscopie ont été respectivement de 169±72minutes (mn) et 14±11mn, mais le temps d’exposition au rayons de l’opérateur a été uniquement de 1,5±0,6mn.

Conclusion

L’ablation par radiofréquence à l’aide du SMN est efficace pour traiter la plupart des arythmies humaines. La cartographie avec les cathéters magnétiques est sans risque. Cependant, l’ablation magnétique des flutters typiques est difficile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Arrhythmia, Radiofrequency ablation, Magnetic navigation

Mots clés : Arhythmie, Ablation par radiofréquence, Navigation magnétique


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 5

P. 419-425 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Financial impact of coronary stenting in emergency for acute coronary syndromes
  • Delphine Nidegger, Damien Metz, Christophe Vacter, Sophie Tassan-Mangina, Alain Deschildre, Michel Gawron, Jacqueline Bourgeois
| Article suivant Article suivant
  • Transcatheter perforation followed by pulmonary valvuloplasty in neonates with pulmonary atresia and ventricular septal defect
  • Nicolas Hugues, Sylvia Abadir, Andreea Dragulescu, Claude Nassi, Joel Errera, Pascal Amedro, Olivier Ghez, Alain Fraisse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.