Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un test d’escalier dans l’évaluation des patients atteints de BPCO - 18/06/09

Doi : RMR-05-2009-26-5-0761-8425-101019-200904390 

E. Villiot-Danger

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’évaluation des patients atteints de Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) se fait sur terrain plat, alors qu’ils décrivent une gêne à la marche en montée.

L’objectif de ce travail était d’évaluer le comportement cardio-respiratoire des patients atteints de BPCO lors de la montée d’escaliers.

Un test d’escaliers a été élaboré, il a été comparé au test de marche de 6 minutes.

La durée maximale de montée était de 2 minutes, le parcours se déroulait sur un maximum de quatre étages. Les conditions de réalisation du test et les consignes de marche données aux patients resituaient le test d’escalier dans une activité de la vie journalière.

Nous notions la hauteur atteinte, la distance parcourue ; nous relevions la dyspnée, la saturation en oxygène (SpO2), la fréquence cardiaque (FC) ; nous estimions la consommation maximale d’oxygène (VO2max) et calculions l’indice de coût physiologique (ICP) au cours de chaque épreuve.

L’analyse statistique des résultats peut surprendre, elle montre qu’il n’y a pas de différence significative entre le test de marche de 6 minutes et le test de montée d’escalier sur les critères suivants : VO2max estimée, SpO2, variation de fréquence cardiaque entre le repos et l’effort (ΔFC) et qu’il y a corrélation (p < 0.0001) pour l’indice de dyspnée entre ces deux épreuves.

Il apparaît que l’ICP à la montée d’escalier est nettement supérieur à l’ICP à la marche à plat.

Les hypothèses explicatives de ces résultats serraient d’une part la voie métabolique anaérobie prépondérante chez les patients atteints de BPCO qui favoriserait les efforts de brève durée et d’autre part le dysfonctionnement musculaire qui lui aussi va dans le sens d’un effort de courte durée.

L’intégration de l’ICP apporte plus de précisions à l’interprétation des tests, la valeur de cet indice corrobore l’incapacité décrite par les patients.

Le test d’escalier serait complémentaire du test de marche de 6 minutes, il permettrait d’évaluer une restriction d’activité chez le patient BPCO. Sa mise en œuvre est simple et accessible.

Abstract

A stairclimbing test in COPD patients assessment

Patients suffering from Chronic Obstructive Pulmonary Disease (COPD) are usually evaluated for cardio-respiratory capacity on a flat surface even though these patients generally encounter discomfort only when climbing stairs or ascending a slope.

The purpose of this study was to describe the cardio-respiratory evaluation of these patients on climbing stairs. A staircase test was carried out and compared to the 6-min walking test.

The maximum duration of ascent was 2 min, covering a maximum of four flights of stairs. The conditions of the staircase test and the instructions given to the patients regarding walking were designed to be consistent with the activities of daily life.

We recorded the height reached and the distance covered; we also recorded dyspnoea, oxygen saturation (SpO2) and heart rate (HR); we estimated the maximal oxygen consumption (VO2max) and the physiological cost index (PCI) during each test.

The statistical analysis of the results was surprising: it showed that there was no significant difference between the 6-min walking test and the stair climbing test on the following criteria: estimated VO2max, SpO2, and variation in heart rate between rest and effort (ΔHR); it also showed that these two tests correlated well for dyspnoea (p<0.0001). It appears that the PCI of stair climbing is much higher than the PCI of walking on a level surface.

These results may be explained partly by the anaerobic metabolic pathway used predominantly by patients with COPD in brief periods of exertion and partly by the muscular dysfunction which also accompanies brief exertion. The use of the PCI adds greater precision to the interpretation of the results of cardio-respiratory evaluation of COPD patients. The value of this index is proportional to the incapacity described by these patients.

The staircase test is complementary to the 6-min walking test, making it possible to evaluate restriction of activity in COPD patients. Its implementation is simple and accessible.


Mots clés : BPCO , Évaluation , Indice de Coût Physiologique , Test de marche de 6 minutes , Test d’escalier

Keywords: COPD , Assessment , Physiological Cost Index , 6-min walking test , Stairclimbing test


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 530-536 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sujets à risque de BPCO en population générale : disproportion entre la fréquence des symptômes, leur perception et la connaissance de la maladie
  • N. Roche, T. Perez, F. Neukirch, P. Carré, P. Terrioux, D. Pouchain, J. Ostinelli, C. Suret, S. Meleze, G. Huchon
| Article suivant Article suivant
  • Modalités pratiques de réalisation de la ventilation dirigée abdomino-diaphragmatique en 2009 : propositions pour un consensus
  • P. Gouilly, P. Conil, C. Dubreuil, H. Guénard, B. Palomba, M. Hayot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.